M+ supplément thématique : Mulhouse destination shopping
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Rythmes scolaires : le statu quo à Mulhouse pour la rentrée 2018 | M+ Mulhouse

Rythmes scolaires : le statu quo à Mulhouse pour la rentrée 2018

25 janvier 2018 à 13h10 par 3 1091

La Ville de Mulhouse, en concertation avec l’ensemble de la communauté éducative, a fait le choix de maintenir, pour la rentrée 2018, l’organisation des rythmes scolaires sur quatre jours et demi et des Temps éducatifs. Un statu quo qui permet de poursuivre la démarche de réflexion…

Retour aux quatre jours d’école ou maintien des quatre jours et demi ? En concertation avec l’Education nationale et l’ensemble de la communauté éducative, la Ville de Mulhouse a tranché en décidant de maintenir le dispositif actuel pour la rentrée 2018.

« Un livre sans fin »

Catherine Kohler

« La question des rythmes scolaires est un livre sans fin », a commenté, non sans ironie, Chantal Risser, adjointe au maire déléguée à l’Education. Patiemment élaborées à Mulhouse depuis 2008 et mises en place à la rentrée 2014, lors de la parution du décret Hamon, l’organisation des rythmes scolaires sur quatre jours et demi de classe et la mise en place des Temps éducatifs pour les enfants des écoles élémentaires se voient aujourd’hui bousculées par le décret Blanquer. Paru en juin dernier, il permet, depuis la rentrée, de revenir sur l’organisation de la semaine scolaire en autorisant les communes à passer à quatre jours de classe hebdomadaires, avec un maximum de six heures de classe au quotidien. Une possibilité qu’ont, pour l’heure, majoritairement saisi les petites communes : « Si 52% des écoles sont repassées aux quatre jours de classe à la rentrée 2017, cela concerne 33% des élèves », a commenté Daniel Riber, Inspecteur de l’Education nationale et adjoint à l’Inspectrice d’académie.

Sans a priori

A Mulhouse, la Ville a donc fait le choix de se donner le temps.

« Dans la lignée de nos démarches de concertation, nous avons, dès octobre, rencontré l’ensemble des partenaires pour débattre de l’aménagement des rythmes de l’enfant et ce, j’insiste, sans aucun a priori sur le retour aux quatre jours de classe ou le maintien de l’existant », souligne Chantal Risser.

C’est dans cet esprit que l’ensemble des directeurs d’écoles, enseignants, associations de parents d’élèves, parents d’élèves, associations, centre sociaux et partenaires intervenant sur les Temps éducatifs mulhousiens, mais aussi 2 130 élèves rencontrés par le Conseil municipal des enfants, ont été sondés. « Nous ne voulions pas nous restreindre à poser seulement la question du maintien ou non des quatre jours et demi de classe, mais aborder la question plus globale des temps de l’enfant dans l’objectif de sa réussite et de son épanouissement. »

Constats

Catherine Kohler

Cette démarche a, d’ores et déjà, permis de dégager un certain nombre de constats partagés par l’ensemble des acteurs interrogés, notamment en termes de fatigue des enfants (« constat qui avait déjà été relevé lorsque que les écoles mulhousiennes fonctionnaient sur quatre jours ») ; la bonne concentration des enfants lors des apprentissages fondamentaux du matin ; l’heure du début des cours jugée trop matinale ; la question de la durée des congés scolaires ; un plébiscite pour les Temps éducatifs. Des Temps éducatifs qui, s’ils venaient à disparaître, auraient d’indéniables impacts sur les acteurs qui les portent : à commencer pour les centres socioculturels (- 176 000 euros de pertes sèches), l’Ecole du cirque Zavatta (- 80 000 euros) et les 175 personnes employées par la Ville de Mulhouse.

« Dès ce printemps, nous allons donc démarrer une vaste démarche de co-construction avec l’ensemble des partenaires en vue d’élaborer un nouveau projet éducatif territorial pour une mise en œuvre à la rentrée 2019 », a conclu l’adjointe au maire à l’Education.

Un « choix sage » pour l’Inspecteur de l’Education nationale: « Je ne peux que me réjouir de cette réflexion engagée, à Mulhouse, qui concerne l’ensemble des usagers de l’école. »  Marc-Antoine Vallori

Discuter

Une réponse à “Rythmes scolaires : le statu quo à Mulhouse pour la rentrée 2018

Laisser un commentaire