Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

« Revenir aux bases de l’éducation » | M+ Mulhouse

« Revenir aux bases de l’éducation »

5 décembre 2018 à 16h35 par 6970

2019 sera placée sous le signe de la petite enfance et de l’éducation, avec un programme de formations proposé par l’Institut de la petite enfance Boris Cyrulnik, sur une initiative du pédiatre mulhousien Alfred Oberlin.

En 2014, dans son « Observation d’une cohorte d’enfants après six semaines de scolarisation en petite section de maternelle », le pédiatre mulhousien Alfred Oberlin mettait en lumière plusieurs difficultés : « On a mis en évidence que des enfants en REP et REP+ (Réseaux d’éducation prioritaires) de Mulhouse ne sont pas prêts pour entrer en pédagogie maternelle et présentent des retards de langage, des difficultés dans leurs contacts avec les adultes ou la connaissance des couleurs », explique Alfred Oberlin. Un peu plus de quatre ans après avoir fait ce constat, le médecin mulhousien s’est rapproché de l’Institut de la petite enfance (IPE) Boris Cyrulnik, fondé par le célèbre neuropsychiatre. « L’IPE Boris Cyrulnik existe depuis 2014 et propose des sessions annuelles de formation, à travers la France, expose Alfred Oberlin. Pour la première fois, l’IPE interviendra dans l’Est de la France, à Mulhouse, avec une formation qui concerne tous les professionnels de la petite enfance. »

Huit journées de formation

Christophe SchmittLe pédiatre mulhousien Alfred Oberlin.

Concrètement, ce sont huit journées de formation qui rythmeront l’année 2019 des assistants maternels, psychomotriciens ou éducateurs de jeunes enfants, sur des thématiques variées allant de « L’observation et l’aménagement des espaces de jeu » au « Sommeil dans la petite enfance », en passant par « La bienveillance » ou « L’attachement »… « L’école maternelle est axée sur l’apprentissage pédagogique et pas assez sur l’éducatif et l’accueil, qui sont des priorités pour permettre aux enfants de bien appréhender leur scolarité. Le but de ces formations est de revenir aux bases du développement et de l’éducation, ce qui va permettre à l’enfant de se mettre dans une disposition où il va avoir du plaisir à faire l’effort d’apprendre », conclut Alfred Oberlin.

+ d’infos sur boris-cyrulnik-ipe.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR