Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Quand la chimie s’invite à l’école primaire | M+ Mulhouse

Quand la chimie s’invite à l’école primaire

27 mars 2018 à 12h01 par 2 3000

Faire découvrir la chimie aux enfants : c’est l’objectif de 10 élèves ingénieurs de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Mulhouse, engagés dans un projet étudiant qui les a récemment conduits à l’école élémentaire Entremont de Rixheim.

« Est-ce que vous savez ce qu’est la chimie ? » Devant les élèves de CP-CE1 de la classe de Mme. Schlaeflin et la classe de CP-CE1 bilingue de Mmes. Kohler et Rott, à l’école primaire Entremont de Rixheim, les étudiants ingénieurs en première année de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Mulhouse (ENSCMU) n’ont pas besoin d’attendre longtemps pour voir une forêt de petits bras se lever. « C’est quand on mélange des produits pour faire quelque chose ! » « Parfois ça peut exploser ! »

« La chimie est partout »

Avant d’entamer les expériences, très ludiques, que les enfants réaliseront par petits groupes, les étudiants de l’ENSCMU font une présentation rapide de la chimie et de ses applications dans la vie de tous les jours. « La chimie est partout : dans votre corps, dans l’alimentation, dans l’environnement… Elle se compose de molécules, qui sont comme des Legos qui s’assemblent. »

Catherine Kohler

Place ensuite aux expériences, que les élèves vont réaliser eux-mêmes sous la conduite des étudiants, adaptées à leur âge et garanties sans aucun produit dangereux ! « Je vais vous montrer quelque chose de magique, regardez bien si je pose mon doigt sur cette encre magique, elle change de couleur ! » « Waoohh, super ! » Au fil de l’après-midi, les expériences s’enchaînent : la bouteille bleue, la chromatographie des couleurs, le volcan chimique, la lampe à lave, la magie des bonbons… Une bonne occasion pour les enfants de se familiariser en douceur avec les sciences et la démarche scientifique, mais aussi de découvrir le vocabulaire, y compris en allemand pour les élèves des classes bilingues.

« Créer des vocations »

« L’objectif de ces interventions scientifiques dans les écoles est de faire découvrir et de promouvoir la chimie auprès des plus jeunes, explique Corinne Trouche, professeure à l’ENSCMU qui encadre le projet des étudiants. L’idée est aussi de permettre aux enfants de se projeter vers des métiers scientifiques, notamment les jeunes filles, et ainsi de créer des vocations. »

Pour Emmeline, l’une des étudiantes en chimie impliquées dans le projet, « c’est important de permettre aux enfants de faire des manipulations, de leur montrer que ce n’est pas dangereux. On voit qu’ils sont très contents de notre présence et ça fait plaisir ! »

« Gérer un projet de A à Z »

Catherine Kohler

Après une première intervention à Habsheim, en février, une cinquantaine d’élèves de Saint-Louis passeront l’après-midi à l’Ecole de chimie, en avril, dans le cadre de ce projet qui mobilise les étudiants tout au long de l’année. « Les étudiants apprennent ainsi à gérer un projet de A à Z, ils travaillent en groupe, apprennent à s’organiser, doivent préparer les expériences, contacter les assureurs, les médias… Et, bien sûr, l’objectif est qu’ils transmettent leur passion des sciences aux plus jeunes ! »

Un objectif atteint quand voit la motivation et la patience des étudiants et l’enthousiasme des élèves de l’école Entremont ! A l’issue de cet après-midi, chaque enfant repartira avec un diplôme et un petit livret récapitulant les expériences réalisées, qu’ils pourront ensuite reproduire à la maison.

En savoir plus sur l’ENSCMU : www.enscmu.uha.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR