M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

« Vous produisez du rêve à PSA Mulhouse ! » | M+ Mulhouse

« Vous produisez du rêve à PSA Mulhouse ! »

23 février 2018 à 16h31 par 4 4030

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances était, ce vendredi, à l’usine PSA Mulhouse. Au programme : visite de l’atelier montage de la DS7 Crossback, en compagnie de Carlos Tavares, président du Directoire du groupe PSA, et de Jean Rottner, président de la Région Grand Est.

Le site mulhousien du groupe PSA et l’atelier de montage de la DS7 Crossback étaient au centre des attentions, ce vendredi 23 février. Peu avant midi, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, est venu saluer le lancement de la DS7 Crossback et découvrir, en avant-première, la nouvelle Peugeot 508. Deux modèles « premium », « made in Mulhouse », avec lesquels le groupe PSA espère face aux berlines allemandes du même segment.

Catherine Kohler

« Soyez fiers de travailler dans l’automobile, a lancé le ministre de l’Economie aux salariés du site mulhousien. Vous produisez des voitures et surtout du rêve. Avec ces deux nouveaux modèles, les constructeurs allemands ont du souci à se faire. » Et Bruno Le Maire de souligner « l’important plan de formation des salariés » pour accompagner la modernisation du site de production de Mulhouse.

300 millions d’euros investis à PSA Mulhouse

Catherine Kohler

« En 2017, le groupe PSA a produit 1,1 million de véhicules en France. Les effectifs nationaux représentent près de 70% des effectifs du groupe dans le monde. Nous avons investi 1,8 milliard d’euros dans nos usines françaises entre 2014 et 2017″, a expliqué Carlos Tavares, président du Directoire du groupe PSA, avant de rappeler les 300 millions d’euros investis pour la modernisation du centre de production mulhousien, entré de plain-pied dans l’ère de l’industrie 4.0. Un développement industriel que la Région Grand Est a décidé d’accompagner en consacrant 8 millions d’euros au projet mulhousien, comme l’a précisé son président Jean Rottner, pour « en faire l’une des usines les plus performantes du monde et dans le Top 3 européen ». Marc-Antoine Vallori

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR