M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Plan hivernal à Mulhouse : la Ville et les associations mobilisées | M+ Mulhouse

Plan hivernal à Mulhouse : la Ville et les associations mobilisées

21 décembre 2017 à 12h18 par 2 9110

Les acteurs publics et associatifs de Mulhouse se sont réunis mercredi, pour présenter le plan hivernal 2017- 2018. L’objectif affiché par les différents acteurs est simple et ambitieux : ne laisser aucune personne sans solution d’hébergement cet hiver…

La présentation du Plan hivernal 2017-2018 a eu lieu dans les locaux de l’association Acces68, afin d’illustrer l’importance du travail mené en partenariat entre la Ville et les associations. Selon Alain Couchot, adjoint au Maire délégué à la Solidarité et à la lutte contre la pauvreté :

Le dispositif a pour objectif de susciter, de la part de tous, une vigilance et une action renforcée en faveur des sans-abris, de leur offrir des hébergements supplémentaires et un accompagnement.

Coordonné par les services de l’Etat, le dispositif est analysé quotidiennement à partir des éléments fournis par le 115 (numéro gratuit pour l’hébergement d’urgence), et peut être adapté à l’évolution de la météo. Le dispositif implique fortement les associations locales, notamment Acces68, Alsa, Appuis, l’Armée du Salut, la Croix-Rouge et  Espoir.

« Ce n’est pas « mission : impossible » »

L’objectif affiché est clair : aucune personne en situation de précarité ne doit rester sans solution d’hébergement cet hiver (hors refus d’hébergement). Selon Philippe Havrez, inspecteur à la Direction départementale de la Cohésion sociale et de la Protection des populations, « Ce n’est pas « mission : impossible » » ; cet objectif est réalisable avec les moyens actuels.

En effet, les moyens dont dispose la Ville sont conséquents : le dispositif se base sur 250 places d’hébergement supplémentaires, mobilisables progressivement depuis début novembre. La demande étant forte, 180 ont déjà été mobilisées.

De plus, l’ouverture en début d’année 2017 d’un abri de nuit de 30 places près de la Gare centrale a permis d’accroître les capacités d’accueil. Enfin, en cas d’aggravation des conditions climatiques, une prise en charge hôtelière de 30 à 50 places est prévue.

Qualitativement, les acteurs insistent sur l’amélioration des conditions d’accueil. La dignité de l’accueil est une priorité : il n’est pas question d’offrir une réponse reposant sur l’hébergement en gymnases… L’abri de nuit n’est pas un dortoir ; les personnes en charge sont satisfaites de la qualité de l’accueil, et de l’absence de promiscuité pour les personnes hébergées.

Un public et des problématiques hétéroclite

D’après les remontées du terrain, les personnes bénéficiant des solutions d’hébergement forment un public hétéroclite. Parmi ces populations, on trouve des demandeurs d’asile (30 à 40 personnes par semaine), provenant en grande partie des Balkans (Macédoine, Serbie, Albanie notamment).

On note également la présence de SDF, occupant parfois des squats le reste de l’année, et contraints à chercher d’autres solutions lors des chutes de températures. A noter : des solutions d’hébergement sont ouvertes pour les personnes possédant des animaux de compagnie.

Certaines catégories de demandeurs d’hébergement sont classées prioritaires. C’est notamment le cas des femmes victimes de violences, ainsi que des familles avec enfants, pour qui l’hébergement à l’hôtel est automatique.

Toutefois, des problématiques particulières existent toujours : on assiste parfois à des refus d’hébergement, constatés par les associations qui effectuent une maraude quotidienne.

Enfin, selon les associations, on note une forte solidarité à Mulhouse : une trentaine de familles sont hébergées chez des particuliers mulhousiens.

La Ville de Mulhouse pionnière

En parallèle de ce dispositif hivernal, Mulhouse prépare l’avenir en répondant au dispositif pilote « Logement d’abord », qui vise à faciliter l’accès à un logement pérenne plutôt qu’à l’hébergement d’urgence.

La démarche repose sur la création de lien par le travail social, afin d’aider les personnes en situation de précarité à retrouver une place dans la société. Se projeter dans un logement est une première étape.

A terme, 15 territoires seront retenus dans le dispositif, sur la trentaine de ville ayant posé leur candidature.

En cas d’urgence relative à l’hébergement, le 115 est à votre écoute et saura vous orienter vers la structure adaptée.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR