M+ supplément thématique : Projet urbain, Mulhouse se réinvente
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Ouvertures, sondage et commerce de demain au programme de l’Atelier du commerce | M+ Mulhouse

Ouvertures, sondage et commerce de demain au programme de l’Atelier du commerce

3 avril 2018 à 15h48 par 1 4602

Comme le mois dernier, le programme de l’Atelier du commerce, animé par le Manager du commerce Frédéric Marquet, était plutôt soft. Au programme : quelques ouvertures, un point sur le sondage réalisé le mois précédent et la présentation des grandes tendances de demain…

Comme chaque premier mardi du mois, une vingtaine de commerçants et curieux se sont donnés rendez-vous à l’étage de « 1924, un monde de café », dans l’objectif de glaner l’un ou l’autre scoop concernant le commerce mulhousien. Outre l’annonce de l’ouverture du bar-restaurant NoMad en février dernier et celle, prochaine mais reportée au mois de mai, des Halles Nature, Cour des Maréchaux, la seule vraie info « croustillante » pour les curieux est le retour à Mulhouse de Bagelstein. « L’enseigne était déjà présente il y a cinq ans, rue du Sauvage », commente Frédéric Marquet. L’enseigne de restauration rapide à base de bagels (pain en forme d’anneau), forte d’une cinquantaine de points de vente en France, sera de retour dans la Cité du Bollwerk courant juin, en lieu et place de l’ancienne BNP, place de la République.

Stationnement, terrasses et nouvelles enseignes

Nous l’évoquions dans notre article du mois dernier : un questionnaire portant sur les points positifs et lacunes en matière d’accessibilité, d’offre commerciale et d’ambiance au centre-ville avait été soumis aux participants. Ce mardi, le manager du commerce a présenté la synthèse de ce sondage. En termes d’accessibilité, les participants ont salué le nombre de places de stationnement ainsi que leur tarification attrayante, l’application Easypark, ou encore l’amélioration de la circulation en centre-ville. L’accès et la sortie du parking Maréchaux, la raréfaction des bus et trams en soirée, les feux rouges de l’avenue Kennedy et les équipements cyclables demanderaient quant à eux à être améliorés. Si la qualité et la variété des nouvelles enseignes ont été plébiscitées, les participants ont pointé quelques points négatifs : faible offre de restauration le dimanche, pas de quincaillerie et trop de commerces haut de gamme. « Je prends cela comme un compliment, il y a cinq ans je n’aurai pas imaginé que l’on nous fasse ce reproche », se félicite Frédéric Marquet. Enfin, concernant l’ambiance au centre-ville, les efforts en termes de sécurité et d’aménagement des places de la Paix et de la Concorde ainsi que du square Steinbach figurent au niveau des « plus », contrebalançant notamment un manque de terrasses. Les différentes remarques émises seront transmises aux services concernés, afin que ce sondage ne soit pas un coup d’épée dans l’eau.

5 raisons de visiter Mulhouse et commerce du futur

Ce jeudi, c’est Jeudi oui !

Ce jeudi 5 avril, les commerçants ouvrent leurs portes jusqu’à 20h. Au programme : un apéro offert chez plus de 20 cafetiers-restaurateurs pour chaque achat chez un commerçant Jeudi Oui, le stationnement gratuit dès 18h en surface, des DJ’s qui animeront les rues du centre-ville et même des chèques cadeaux des Vitrines de Mulhouse à gagner !

Toutes les infos sur www.mulhouse.fr

Après avoir évoqué le reportage de France 5 sur les cinq bonnes raisons de visiter Mulhouse, Frédéric Marquet a présenté les tendances en matière de commerce, pour le futur, s’appuyant notamment sur des présentations de Procos, la Fédération du commerce spécialisé. Concrètement, on y a appris que le panier moyen des français sur Internet est globalement en baisse et que, parallèlement, le flux de personnes en centre-ville a baissé de 20% en cinq ans en France. « Cela doit nous rassurer, tempère toutefois Frédéric Marquet, je ne suis pas sûr que l’on soit à -20% à Mulhouse ! » Si la présence des commerçants sur Internet et les réseaux sociaux devient indispensable, le manager du commerce a aussi présenté des nouvelles manières de consommer, à base de robots qui livrent les courses ou d’épiceries ambulantes… sans épicier ! Des modes de consommation futuristes, qui ne devraient pas impacter les commerçants mulhousiens trop rapidement. Ouf !

 

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , ,

Discuter

2 réponses à “Ouvertures, sondage et commerce de demain au programme de l’Atelier du commerce

  1. Beaucoup d’illusions dont on se berce ! On veut du haut-de-gamme et faire venir des porte-feuilles à Mulhouse pour faire tendance mais on ne se soucie pas d’augmenter le pouvoir d’achat de ceux qui y résident. A ce propos, plus que de disneylandiser le centre-ville à grand renfort d’enseignes anglo-saxonnes véreuses, on devrait plutôt s’attacher à soutenir les indépendants et inciter les gens à s’installer sur place pour y vivre, pas juste pour venir « consommer » fièrement du Nespresso, Starbucks, et autres merdasses avec leur 4X4 rutilant source de nuisances multiples… . Et enfin, avoir le courage de réclamer haut et fort un moratoire sur les extensions hallucinantes de surfaces commerciales en périphérie ! Mais ça…

  2. « Et enfin, avoir le courage de réclamer haut et fort un moratoire sur les extensions hallucinantes de surfaces commerciales en périphérie » …

    C’est bien cela le problème de Mulhouse … sa zone de chalandise disproportionnée et toujours plus grandissante et une concurrence intensive au sein même de la M2A.
    Mais ça …

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR