Vivez un été à Mulhouse
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Orchestre symphonique de Mulhouse : vents de douces folies | M+ Mulhouse

Orchestre symphonique de Mulhouse : vents de douces folies

15 juin 2017 à 12h29 par 4950

C’est un riche cru 2017-2018, propice aux voyages musicaux, qui s’annonce pour l’Orchestre symphonique de Mulhouse avec Patrick Davin pour sa dernière saison à sa tête.

« Une vraie folie pour une mondialisation heureuse avec des œuvres des quatre coins de la planète ». Voilà ce qu’attend Patrick Davin pour sa sixième et dernière saison à la tête de l’Orchestre symphonique de Mulhouse, intitulée La Rose des vents. « Celui qui souffle, bien sûr, mais aussi celui qui fait dialoguer les cultures et les pays, le passé et le présent, les voyages et les villages… »

Solistes et chefs d’orchestres internationaux

Serge Nied

Une ligne directrice que l’on retrouvera tout au long de la prochaine saison – avec des solistes et des chefs d’orchestres internationaux, du violoniste Svetlin Roussev au pianiste Benjamin Grosvenor, en passant par le chef d’orchestre américain John Axelrod… – durant laquelle l’OSM se fera un malin plaisir de jouer des œuvres intemporelles de Beethoven, Prokofiev, Stravinski, Mozart ou Tchaïkovski. Le coup d’envoi sera donné, le 14 septembre prochain, avec le concert offert aux abonnés de l’OSM et aux aînés Mulhousiens de plus de 65 ans (inscriptions pour ces derniers au 03 89 33 78 35 ou par mail). Cette riche saison se terminera le 27 juin par du ciné-concert, avec Amadeus de Miloš Forman (Huit oscars lors de sa sortie en 1984), en compagnie du Chœur de Haute-Alsace.

« Une saison éclectique et riche » pour Michel Samuel-Weis, l’adjoint au maire de Mulhouse délégué à l’Animation Culturelle, qui a rendu hommage à l’actuel directeur artistique et musical. « Patrick Davin a contribué à la mue de l’OSM en le faisant progresser. La qualité de notre orchestre, aujourd’hui reconnue, lui permet de s’exporter au-delà des frontières mulhousiennes mais aussi de tisser des passerelles avec les structures locales, tout en élargissant son public. Le défi de l’OSM consiste aujourd’hui au renouvellement des générations. »

Ici et ailleurs

Serge NiedPatrick Davin, directeur artistique et musical de l’OSM

Cette ouverture sur la cité rythmera naturellement cette saison de l’OSM avec sa participation à des festivals (ciné-concert du 27 juillet prochain aux Jeudis du parc, Les Vagamondes, Les 2 mondes, Printemps du tango…), ses concerts « Famille » ou de musique de chambre dans son fief de La Filature mais aussi au théâtre de la Sinne, sur le campus de l’UHA de la Fonderie, à la Synagogue… L’OSM 2017-2018, ce sera encore ses concerts avec l’Opéra national du Rhin qui démarreront à l’automne (10 et 12 novembre à Mulhouse) avec Le Nozze de Figaro de Mozart. Enfin, l’OSM reprendra une nouvelle fois la route en se produisant notamment aux Flâneries musicales de Reims, à la Philharmonie de Paris, au Théâtre du Jorat en Suisse mais aussi dans les salles d’ici comme à l’Aronde à Riedisheim ou au Musée du papier peint à Rixheim.

« L’OSM, ce sont 56 musiciens extraordinaires qui ont pris confiance ces dernières années, souligne Patrick Davin. Nous avons creusé ensemble l’art de certains compositeurs qui aide au développement de l’orchestre. Le métier de musicien est une obligation de rencontres intimes avec les compositeurs. Mulhouse a la chance d’avoir un orchestre symphonique et l’ouverture du Conservatoire au centre-ville ouvre des opportunités fantastiques. »

La participation de l’OSM à l’ambitieux projet d’orchestre d’enfants Démos (lire notre article sur www.mplusinfo.fr) en offre d’autres…

Abonnements en ligne sur www.orchestre-mulhouse.fr ou à La Filature, du mardi au samedi de 13h30 à 18h30. Billets à l’unité, à partir du 5 septembre, à La Filature (03 89 36 28 28) et au Théâtre de la Sinne (03 89 33 78 01).

Toutes la programmation 2017-2018 sur www.mulhouse.fr

 

Fin de saison en apothéose ce week-end

Si toutes les oreilles pointent déjà vers la saison prochaine, le point d’orgue de l’exercice en cours de l’OSM, c’est ce week-end, du 16 au 18 juin, à La Filature lors du Festival Mitteleuropa avec pas moins de quatre concerts. A l’honneur, le pianiste Rémi Geniet, plus jeune lauréat du concours international Beethoven en 2011 et 2e prix du concours Reine-Elisabeth à 20 ans, jouera lors des deux concerts symphoniques (vendredi 16 et samedi 17 juin à 20h), ainsi que lors du concert de musique de chambre exceptionnel du dimanche 18 juin à 11h30 avec des musiciens de l’OSM. À noter, le concert participatif avec une centaine de cuivres regroupant musiciens de l’OSM, professeurs et élèves du conservatoire de Mulhouse, samedi 17 juin à 16h.

Discuter

Laisser un commentaire