Suivez-nous :
Un nouvel écrin de verdure pour les titis et ouistitis au zoo | M+ Mulhouse

Un nouvel écrin de verdure pour les titis et ouistitis au zoo

16 juin 2017 à 17h28 par 3 1480

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

L’ancienne fosse aux macaques du zoo a laissé place à une véritable petite jungle, imaginée par les soigneurs et accueillant deux espèces de singes : les titis roux et les ouistitis argentés.

Une petite jungle, en plein cœur du Rebberg ? C’est ce que propose désormais le Parc zoologique et botanique de Mulhouse. Si le parc est connu depuis des années pour sa grande variété de plantes, c’est un échantillon d’Amazonie qui est désormais reconstitué, en lieu et place de l’ancienne structure en béton de l’arène aux macaques. « La structure en béton datait de 1956, elle représentait une forêt stylisée mais ne transmettait pas le message que l’on veut faire passer », confie Brice Lefaux, vétérinaire et directeur du zoo.

Christophe SchmittLa Petite Amazonie a remplacé le béton de l’ancienne fosse aux macaques.

Ecrin de verdure

Après deux mois de travaux et quelque 140 000€ investis, cette fosse devenue disgracieuse a laissé place à un écrin de verdure : « Nous préservons l’histoire du lieu, en gardant la fosse mais en lieu et place du béton, nous avons planté une forêt, avec 3 000 plantes vivaces, une quarantaines d’arbustes et deux grands arbres », présente le directeur. Cette forêt, pensée et aménagée par les soigneurs, est agrémentée de cordes, lianes et de nids en hauteur. Des nids, qui comme au temps du béton, accueilleront des singes : « Nous avons accueilli une famille de titis roux en début de semaine, poursuit Brice Lefaux. Ces singes sont originaires de l’Est du Brésil et du Pérou et nous arrivent de la Vallée des singes, près de Poitiers. »

Christophe SchmittLe ouistiti argenté cohabite avec les titis roux dans ce nouvel espace.

Un heureux événement attendu

Piqiri, Napo et leur petit Ayapo ont fait leurs timides premiers pas cette semaine et ne sont pas seuls à profiter de leur nouvel environnement, se rapprochant de leur Amazonie. En effet, deux ouistitis argentés évoluent eux aussi dans cet espace, attendant d’ailleurs un heureux événement, d’ici quelques semaines ! De la même manière que pour l’enclos australien et l’enclos asiatique, la petite Amazonie rassemble plusieurs espèces, originaires d’une même zone géographique : « Nous voulons présenter un écosystème avec des espèces qui interagissent », conclut le directeur du zoo, qui poursuit toujours le même objectif, celui de la préservation et de la protection des espèces menacées.

+ d’infos sur www.zoo-mulhouse.com

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , , , ,

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR