Vivez un été à Mulhouse
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Mulhouse Diagonales pour redessiner la ville en vert et bleu | M+ Mulhouse

Mulhouse Diagonales pour redessiner la ville en vert et bleu

11 juillet 2017 à 17h45 par 1 4263

Et si on ouvrait les yeux sur le patrimoine vert et eau de Mulhouse ? C’est toute l’ambition du projet Mulhouse Diagonales qui, de la promenade de la Doller au parc des Berges de l’Ill en passant par le Canal du Rhône au Rhin, entend transformer la ville et ses usages, avec les habitants.

On ne le dira jamais assez : avec plus de 292 hectares d’espaces verts et cinq cours d’eau ou canaux, Mulhouse est une ville « verte et bleue ». Par manque de continuité et d’accès pour tout un chacun, cette spécificité ne saute parfois pas – ou plus – aux yeux. L’idée de l’ambitieux projet Mulhouse Diagonales consiste justement à redonner toute sa place à ce patrimoine naturel de la Cité en le sublimant et en réinventant de nouveaux usages à travers un certains nombre d’aménagements propices à la détente, à la balade, aux loisirs, aux sports… Un projet au long cours que le maire Jean Rottner a présenté, en début de semaine, à la Hear, en compagnie de ses adjointes Catherine Rapp, Cécile Sornin et Maryvonne Buchert.

Un autre Mulhouse

« En redonnant sa place à la nature, en favorisant l’accès aux berges et à l’eau, en renforçant les liens entre les quartiers, en rendant les habitants acteurs de ces nouveaux espaces, nous développons une nouvelle vision de notre ville qui s’inscrit dans un projet urbain global qui fait sens, souligne Jean Rottner. Avec les aménagements de Mulhouse Grand Centre, on m’a souvent reproché de concentrer l’action publique sur le centre-ville. Ce n’étaient que les fondations d’un projet plus ambitieux qui permettra, en constituant une colonne vertébrale verte, de connecter une majorité de quartiers mulhousiens. Mulhouse Diagonales est un projet pour l’ensemble du bassin de vie mulhousien visant à redonner de la valeur d’usage, immobilière, écologique et économique au territoire. »

Cinq secteurs à forts enjeux d’aménagement ont d’ores et déjà été identifiés (Promenade de la Doller, Canal de jonction, Quai d’Isly, Parc des Berges de l’Ill et Terrasses du musée – cliquer sur la carte ci-dessous) et les premiers aménagements vont voir le jour d’ici 2019.

Démarche participative

Des aménagements qui restent à écrire avec les habitants. Débutée il y a un an, la démarche participative, inhérente au projet, montera encore nettement en régime ces prochaines semaines en lien avec l’Agence de participation citoyenne. « Mulhouse Diagonales, c’est aussi une nouvelle façon de faire en suscitant l’implication de tous – habitants, usagers de la ville, forces vives – pour changer Mulhouse et la vivre autrement », commente le maire. C’est dans cet esprit que la Ville a débloqué un budget participatif de 300 000 euros pour des projets proposés, puis votés par les Mulhousiens. A charge pour tous (habitants, collectifs, associations) de les déposer en ligne, jusqu’au 31 octobre, sur mulhousecestvous.fr. Dans le même ordre d’idée, des rendez-vous seront organisés aux quatre coins de la ville, tout au long de l’été, pour informer et accompagner chacun sur la démarche participative.

Et parce qu’à Mulhouse, on a de la suite dans les idées, Mulhouse Diagonales se décline également lors des animations estivales. Citons notamment le festival Scènes de rue qui investira le Quai des Pêcheurs (dimanche 16 juillet), mais aussi des dimanches différents entre food truck et esprit guinguette, du 16 juillet au 13 août de 11h30 à 16h30, sur les bords de l’Ill (Champ de foire de Dornach) et même au Nouveau Bassin transformé en plage jusqu’au 13 août. Quelque chose nous dit que l’on n’a pas fini d’entendre parler de Mulhouse Diagonales…

+ d’infos sur mulhouse.fr

Premiers travaux

2017 :

  • Installation d’une placette « détente » en bout du Champ de foire, en juillet.
  • Pose d’une signalétique de la biodiversité en partenariat avec la HEAR, automne.
  • Démolition du site ex–PUPA, octobre-novembre.

2018 :

  • Dépollution du site PUPA.
  • Début des travaux d’aménagement, site Ile Doller (site des anciens jardins familiaux).
  • Réouverture d’une partie du Steinbaechlein.
  • Chantier participatif sur le secteur Nessel (préfiguration des usages).

2019 :

  • Travaux d’aménagement du site PUPA (terrassement et végétalisation).
  • Début des aménagements, rue de Quimper (cheminements).
  • Premiers travaux au parc des berges de l’Ill.
  • Poursuite de l’ouverture du Steinbaechlein (2e  secteur) site PUPA : démolition, dépollution, puis travaux.

Discuter

3 réponses à “Mulhouse Diagonales pour redessiner la ville en vert et bleu

  1. En parlant du stade de l’Ill aujourd’hui il sert à quoi?
    À part être un vaisseau fantôme dans le paysage, je ne vois pas son utilité puisqu’il ne s’y passe rien.
    D’ailleurs un peu à l’image d’autres infrastructures, qui sont là, mais ne sont pas exploiter

Laisser un commentaire