M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Mieux gérer les déchets : un enjeu majeur de société | M+ Mulhouse

Mieux gérer les déchets : un enjeu majeur de société

5 mars 2019 à 17h47 par 1 3550

Mieux trier les déchets, les réduire et les valoriser encore davantage, favoriser le réemploi des objets et les nouveaux services… Autant d’objectifs qui sont au cœur de la politique de gestion des déchets 2019-2030, portée par m2A et le SIVOM de la région mulhousienne.

« Politique déchets 2030 », c’est le nom de la démarche engagée par m2A et le SIVOM de la région mulhousienne pour une meilleure gestion du traitement des déchets sur la période 2019-2030.

« 2030, c’est un objectif pas si éloigné que ça, souligne Jean Rottner, le président du SIVOM, qui assure la compétence de collecte sélective des déchets de 48 communes de la région mulhousienne. Les décisions politiques qui sont prises aujourd’hui, en lien avec l’ensemble des partenaires et des citoyens, influent directement sur les outils et les coûts du traitement des déchets. Nous nous inscrivons dans un mouvement qui appelle à plus de vigilance sur le développement durable et l’utilisation de l’énergie. »

« Nous portons une stratégie à moyen et long terme afin de changer les comportements, de sensibiliser les habitants, les partenaires et les élus à la nécessité écologique de mieux gérer les déchets, explique Fabian Jordan, président de m2A, qui assure la collecte des ordures ménagères sur les 39 communes de l’agglomération. C’est pour nous une priorité et un véritable enjeu de société. »

Ordures ménagères et collecte sélective

DR

Concrètement, la mise en œuvre de la feuille de route « Politique Déchets 2030 » a été élaborée au terme d’une concertation menée durant un an avec l’ensemble des acteurs du territoire : citoyens, bailleurs, partenaires, Conseil de développement, élus…  Quatre objectifs majeurs ont ainsi été identifiés, le premier étant l’amélioration du service pour l’habitant.

« Dans ce cadre, nous souhaitons notamment amplifier la collecte du verre, en permettant entre autres aux habitants et citoyens de personnaliser les conteneurs à verre, via des projets artistiques, explique Lara Million, vice-présidente du SIVOM et de m2A, en charge de la propreté et de la collecte. Pour les ordures ménagères, l’intégralité de la collecte dans les 39 communes de l’agglomération se fera par bac, dès le 3 juin prochain et sept nouvelles communes (Habsheim, Baldersheim, Battenheim, Pfastatt, Rixheim, Sausheim et Dietwiller) passeront, à la même date, à la collecte sélective du papier et du plastique en porte à porte. Avec la mise en place progressive de cette dernière, depuis 2012, on observe une hausse impressionnante de +59% des tonnages récoltés sur le territoire. »

A noter également que la valorisation des ordures ménagères, via l’incinérateur de Sausheim, a permis de fournir en électricité 4 000 foyers en 2018.

Déchets verts, bio-déchets et rénovation de déchetteries

DR

Autre objectif identifié, la mise en place de nouveaux services, autour notamment des déchets verts : broyage, compostage par lombricomposteurs pour les résidents des immeubles, valorisation du mulching… Dès 2020, la collecte des bio-déchets (restes de nourriture, déchets naturels biodégradables…) sera expérimentée, en apport volontaire, par les communes ou les quartiers volontaires. En ce qui concerne les quinze déchetteries de proximité de l’agglomération, « un contrôle d’accès par badge va être mis en place, sans aucune limitation d’accès, avec un service qui sera bien entendu toujours gratuit», poursuit Lara Million. Ce contrôle d’accès par badge sera mis en place pour éviter le déport de déchets issus d’autres intercommunalités proches. Des créations et rénovations des déchetteries sont également programmées entre 2020 et 2025 à Mulhouse-Hasenrain, Pfastatt, Riedisheim et Rixheim.

Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas

Troisième objectif de la Politique Déchets 2030 : le réemploi des objets et la réduction des déchets. Pour Lara Million, « nous avons déjà fait beaucoup dans ce domaine mais nous voulons aller encore plus loin. » Une recyclerie en ligne sera ainsi mise en place par le SIVOM, en juin prochain, permettant la réutilisation des objets, un objectif auquel sera également dédiée la future Cité du réemploi, qui sera implantée entre Illzach et Sausheim, en 2020. A l’instar des boîtes à livres qui se sont développées ces dernières années, des boîtes à vaisselle vont faire leur apparition prochainement, permettant la mise à disposition et la réutilisation de la vaisselle dont les habitants voudraient se séparer.

Différentes opérations vantant et permettant la réduction des déchets, qui ont fait leurs preuves ces dernières années, vont se poursuivre comme le Défi famille Zero déchet, les actions de lutte contre le gaspillage alimentaire ou encore l’opération « J’adopte des poules », avec 404 poules adoptées en 2018 par 202 familles. De nouveaux partenaires rejoignent le mouvement comme les Vitrines de Mulhouse avec la Charte du commerce écoresponsable ou encore l’Université de Haute-Alsace avec son opération « Clean Walk » pour un campus sans déchets.

Améliorer la qualité du tri : une nécessité

Si la moyenne nationale des erreurs de tri se situe à environ 5,5 kg par personne et par an, dans l’agglomération mulhousienne ce chiffre monte à 11,6 kg par personne et par an. De mauvais résultats qui ont un coût élevé pour les collectivités : 700 000€ ont ainsi été perdus en 2018. « Ces mauvais gestes ont souvent lieu par méconnaissance, nous allons donc mener une campagne de communication ciblée pour rappeler quels déchets vont dans les différents bacs. » Plusieurs réunions publiques autour du tri des déchets vont également être organisées, dont huit à Mulhouse :

  • Mardi 12 mars à 18h30 au centre socioculturel Lavoisier Brustlein.
  • Jeudi 14 mars à 19h au centre socioculturel Pax
  • Mardi 19 mars à 18h30 à la Cour des chaînes
  • Jeudi 21 mars à 18h30 au centre socioculturel Wagner, l’Origami
  • Mercredi 27 mars à 18h30 à l’AFSCO Loti
  • Jeudi 28 mars à 18h30 au Lerchenberg
  • Mardi 2 avril à 18h30 au centre social et culturel Drouot Barbanègre, Le Boat, rue de Sausheim
  • Mardi 9 avril à 19h à la salle du Sacré Cœur, rue de Verdun

Plus d’infos : www.mulhouse-alsace.fr et www.sivom-mulhouse.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR