Suivez-nous :
Mémoire : Mulhouse n’oublie pas Lily | M+ Mulhouse

Mémoire : Mulhouse n’oublie pas Lily

10 juin 2017 à 10h53 par 3 4060

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Disparue à Auschwitz, la jeune créatrice mulhousienne Lily Ebstein est mise à l’honneur dans sa ville natale. Une rue vient ainsi d’être baptisée en son honneur alors que ses dessins ornent le nouveau foulard de la Ville et que des lycéens sont partis sur ses traces.

C’est une jeune femme « avec un beau regard, plein d’espoir et une vie devant elle », selon les mots de Jean Rottner, maire de Mulhouse. Une jeune dessinatrice de mode, née à Mulhouse en 1920, qui a malheureusement fait partie des 400 Mulhousiens victimes de la Shoah, comme des millions d’autres juifs dans toute l’Europe. De confession juive, Marie-Emilie Ebstein, dite Lily a vécu toute son enfance à Mulhouse avant de quitter Mulhouse en 1939 avec ses parents et son frère pour se réfugier en zone libre, à Vichy. Arrêtés en 1943, les Ebstein sont déportés à Auschwitz dont ils ne reviendront pas.

Se souvenir de Lily et des autres

Pour se souvenir de Lily et « de tout ceux qui n’ont rien laissé derrière eux », son cousin David Gerson s’est battu pour que la mémoire de Lily et ses dessins, « retrouvés miraculeusement dans un carton, dans les années 2000 », soient connus et exposés. Confiés à Jean-François Keller du Musée de l’impression sur étoffes, les dessins de Lily y sont exposés dans le cadre de l’exposition Histoires de femmes, en 2015 et 2016. L’histoire aurait pu en rester là mais la Ville de Mulhouse a souhaité que Lily puisse prendre toute sa place dans la mémoire collective mulhousienne, en donnant son nom à une rue du quartier DMC. Un projet soutenu par les citoyens mulhousiens, qui ont pu voter sur la plateforme Mulhouse c’est vous, et qui ont plébiscité le nom de Lily Ebstein.

Un foulard pour donner vie aux créations

La Ville a également décidé de choisir une création inspirée des dessins de Lily Ebstein pour l’édition 2017 de son foulard, afin de redonner vie à ses motifs. Ceux-ci ont été réinterprétés par Sandrine Ziegler-Munck, designer graphiste mulhousienne qui a notamment dessiné la bâche recouvrant le temple Saint-Etienne durant ses travaux. Moderne et coloré, ce foulard se veut un hommage aux femmes, à leur sensibilité, et à la force qui les porte.

Des élèves sur les traces de Lily

Une classe de Première du lycée Schweitzer a également mené, tout au long de l’année, un projet pédagogique, en lettres et en histoire, autour de la vie de Lily Ebstein, de sa naissance jusqu’à sa disparition tragique. L’ensemble des élèves s’est beaucoup impliqué dans ce projet qui les a menés dans le quartier où vivait la famille Ebstein, à la Synagogue de Mulhouse pour rencontrer le rabbin Hayoun, aux Archives de Mulhouse et au Musée de l‘impression sur étoffes. La classe a vécu des moments forts en rencontrant David Gerson, le cousin de Lily, qui a mis à leur disposition les archives familiales. Les élèves se sont également rendus à Auschwitz, avec l’appui du mémorial de la Shoah. Un projet très fort pour « garder le souffle de la parole et de la vie pour rappeler et interroger leur mémoire », selon Doris Courtois, la professeure d’histoire porteuse du projet avec Hélène Toussaint-Hass, professeure de Lettres.

« Un travail vers la vérité »

« L’investissement de ces jeunes, leur travail vers la vérité, est une source de fierté pour nous, souligne Jean Rottner. L’histoire tragique de Lily est quelque chose qui rassemble toute la communauté mulhousienne, un élément de cohésion pour nous amener à nous souvenir du passé pour aller vers l’avenir, avec l’objectif de faire cité, ensemble. »

Le foulard de la Ville est disponible à l’Office de tourisme de Mulhouse, 1, avenue Robert Schumann.

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , ,

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR