Suivez-nous :
Une médaille pour redonner du lustre à Ste Jeanne D’Arc | M+ Mulhouse

Une médaille pour redonner du lustre à Ste Jeanne D’Arc

12 juin 2017 à 10h34 par 1 6460

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Édifice inscrit à l’Inventaire des Monuments historiques, l’église Ste Jeanne D’Arc fait l’objet de travaux de rénovation. Pour participer au financement, le Conseil de fabrique a imaginé la création d’une médaille.

Les travaux de rénovation du dôme de l’église Ste Jeanne D’Arc sont achevés : l’ouvrage de style néo-byzantin a retrouvé de son lustre, pour le plus grand bonheur des paroissiens. Pour Michel Charbonnier, président du Conseil de fabrique de la paroisse et passionné d’histoire, les travaux de rénovation ne se résument pas au seul dôme : « La suite, c’est la toiture, avec le remplacement de la totalité des tuiles, pour un montant global de 245 000 euros… »

Médaille en bronze

Pour financer ces travaux, le Conseil de fabrique compte principalement sur les subventions (la Ville de Mulhouse en a attribué une de 112 000€), mais pas uniquement : se basant sur l’adage « Les petits ruisseaux font les grandes rivières », Michel Charbonnier a lié son engagement en faveur de la paroisse à sa passion de numismate. « Je collectionnais les médailles depuis tout petit, après j’ai eu l’occasion de voir une collection de médailles et je m’y suis intéressé, pour savoir qui les fait et comment », explique Michel Charbonnier, qui a fini par franchir le pas en 1992, en créant une médaille pour l’anniversaire de la centrale électrique de Kembs. 25 ans et une dizaine de réalisations plus tard, c’est l’église Ste Jeanne D’Arc qui va entrer dans la postérité, frappée sur un disque de bronze. Le retraité a imaginé une médaille représentant un plan de l’église, surmonté d’une reproduction du portrait de la Sainte.

Le projet de médaille, imaginé par Michel Charbonnier.

Revers de la médaille

Le revers de la médaille, lui, reprend l’historique de l’édifice, construit dans les années 30, inscrit à l’Inventaire des Monuments historiques depuis 1990 et qui a obtenu son panneau des Monuments historiques, il y a quelques semaines, sous l’impulsion de… Michel Charbonnier ! « C’est important, car ce bâtiment est remarquable, il faut que les gens sachent qu’il est inscrit », conclut le président du Conseil de Fabrique, qui espère récolter 2 000€ par le biais de cette initiative originale.

La médaille est en prévente au tarif de 30€, + d’infos au 03 89 36 81 41.

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , , ,

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR