M+ supplément thématique : « Sécurité : un droit pour tous ! »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

L’UHA, une université ouverte sur le monde | M+ Mulhouse

L’UHA, une université ouverte sur le monde

4 décembre 2017 à 16h47 par 1350

Sur ses sites de Mulhouse et Colmar, l’Université de Haute Alsace accueille plus de 8 000 étudiants. Souvent qualifiée de « petite université », l’UHA est toutefois attractive, pour la variété des formations qu’elle offre. Preuve, s’il en fallait, de cette attractivité : plus de 1 700 étudiants étrangers suivent les cours de l’université haut-rhinoise cette année.

« Nous accueillons des étudiants qui viennent dans le cadre de programmes d’échanges, comme Erasmus+ ou tous les programmes d’échanges hors Europe, ainsi que des ‘free movers’ », expose Nadia Benouamer, la responsable du service Relations internationales de l’UHA. Concrètement, lorsqu’un étudiant suit une formation dans le cadre d’un échange, il suit quelques modules dans son université d’accueil, puis valide son diplôme dans son université d’origine. Les « free movers », quant à eux, s’inscrivent à l’université comme tout autre étudiant, pour décrocher leur diplôme à l’UHA.

Tous les continents

Asie, Océanie, Afrique, Amérique, Europe : à l’UHA, tous les continents sont représentés. Ethmane est doctorant en lettres. Sénégalo-Mauritanien, il est arrivé à Mulhouse après son bac et confie : « Mon père était déjà venu à Mulhouse. Il m’a conseillé de venir ici pour l’expérience de la neige, que je n’avais jamais vue ! Mais je suis avant tout venu ici pour me former et ici, les étudiants ont des relations proches avec leurs professeurs. » Pour Jaqueline, venue de São Paulo au Brésil pour suivre un master en Culture littéraire européenne, l’avantage de l’UHA est la proximité des frontières : « Je suis germaniste, pour moi c’est très bien d’être ici, proche de la Suisse et de l’Allemagne. De plus, São Paulo est la ville la plus grande du Brésil, ici on est plus tranquille et puis il y a tout ce qu’il faut ! »

Coopération tranfrontalière

Mokhtar, d’origine algérienne et à Mulhouse depuis un an, prépare une thèse en informatique à l’Ensisa Lumière :

« Le sujet de thèse proposé ici m’intéressait. J’aurai pu choisir d’aller à Compiègne ou Montpellier mais je ne regrette pas du tout, ici je me sens à l’aise. Et puis, nous sommes au croisement de trois pays, je me dis qu’il y a forcément des échanges culturels. »

30 ans

Le programme de mobilité Erasmus, devenu Erasmus+ en 2014, a fêté ses 30 ans en octobre dernier. Grâce à ce programme, 94 étudiants européens sont venus étudier à l’UHA, 114 étudiants alsaciens ayant rejoint les bancs d’autres universités européennes. Depuis 2014, le programme Erasmus+ n’est plus réservé à l’enseignement supérieur et s’est ouvert à la formation, à la jeunesse et au sport.

+ d’infos sur info.erasmusplus.fr

L’aspect trinational est justement un atout sur lequel l’UHA capitalise depuis quelques années : « Nous avons des formations reconnues internationalement, avance Nadia Benouamer. Nous sommes membres d’Eucor, le campus européen, qui regroupe les universités du Rhin supérieur : Mulhouse, Strasbourg, Bâle, Freiburg et Karlsruhe, ce qui nous permet de développer et favoriser les coopérations transfrontalières. » L’UHA propose aussi des cursus bi et tri-nationaux et dispose d’un centre de compétences transfrontalières, Novatris.

 + d’infos sur www.uha.fr et www.facebook.com/UHA68

 

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , , ,

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR