M+ supplément thématique : Animations, votre été à Mulhouse
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse | M+ Mulhouse

L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

22 mars 2018 à 18h54 par 2 2592

Projet d’aménagement Mulhouse Diagonales, fiscalité, réussite éducative, santé…  M+ vous donne l’essentiel des points abordés lors du conseil municipal de ce jeudi 22 mars après-midi, au Parc Expo.

Mulhouse Diagonales pour réinventer la ville en vert et bleu

Thomas Itty

C’est le projet d’aménagement majeur de ces dix prochaines années qui vise à redessiner Mulhouse, en redonnant toute la place à l’eau et au patrimoine naturel. Impulsé par la Ville, Mulhouse Diagonales, qui s’étend de la promenade de la Doller au parc des berges de l’Ill en passant par le canal du Rhône au Rhin et le canal de jonction au Drouot, a vocation à valoriser ces espaces d’eau et de nature, à travers un certain nombre d’aménagements propices à la détente, à la balade, aux loisirs, aux sports… et de permettre à tous les Mulhousiens d’en bénéficier à proximité de leur lieu de vie.

« Un projet majeur a souligné Jean Rottner, premier adjoint au maire. Mulhouse Diagonales revisite l’histoire de notre ville et participe à son attractivité économique et résidentielle. Et Catherine Rapp, adjointe au maire déléguée à l’Urbanisme, de poursuivre : « En redonnant tout sa place à la nature et à l’eau, nous portons une ambition pour Mulhouse, tout en liant les quartiers. Le tout dans une démarche de démocratie participative. »

Sept secteurs. Le projet se décompose en sept secteurs (cliquez sur la carte ci-dessous) avec des phases d’aménagement qui seront réalisés, selon le calendrier prévisionnel suivant :

1.       Promenade de la Doller (travaux en 2018),

2.       Terrasses du musée, du Pont de Strasbourg à la Cité de l’automobile (début des travaux d’aménagement en 2019, démolition des bâtiments de l’ancien site PUPA débutée, hors bâtiment La Rotonde).

3.       Parc des berges de l’Ill (travaux en 2020)

4.       Promenade des Halles (études en cours)

5.       Steinbaechlein – quartier DMC (travaux en 2018)

6.       Canal du Rhône au Rhin (suppression de la dalle devant la gare programmée en 2018-2019).

7.       Canal de jonction – quartier Drouot et Nouveau Bassin (calendrier en lien avec le Programme de renouvellement urbain et la fin des travaux de la ZAC du Nouveau Bassin)

Coût de l’opération : 30 millions d’euros  dont 15 millions à la charge de la Ville de Mulhouse avec des aides des syndicats de rivières, l’Agence de l’Eau Rhin Meuse, la Région et le Département.

Budget participatif. Dans le cadre des aménagements liés à Mulhouse Diagonales, la Ville a débloqué un budget participatif de 300 000€ et lancé un appel aux Mulhousiens pour proposer des projets d’aménagement sur cinq axes prioritaires (rue de la Navigation, quai des pêcheurs, quai des Cigognes, quai d’Isly, rive boulevard Roosevelt après le marché, promenade de la Doller le long de la rue de Quimper). Au total, ce sont 300 idées et 89 projets qui ont été déposés sur la plateforme mulhousecestvous.fr. Après études de faisabilité par les services techniques de la Ville, près de 30 projets seront soumis aux votes des Mulhousiens, du 11 au 21 avril, sur la plateforme mulhousecestvous.fr et dans différents lieux de vie. Les premières réalisations verront le jour dès cet été, puis tout au long de l’année 2019.

« Mulhouse Diagonales est un terrain de jeu géant, s’est enthousiasmée Cécile Sornin, adjointe au maire déléguée à la Démocratie participative. Que ce soit lors des balades urbaines, les rendez-vous citoyens, les réunions publiques ou lors de notre appel à projets dans le cadre du budget participatif, nous sentons une vraie envie des citoyens de participer. »

Impôts locaux : statu quo

« Malgré la contrainte budgétaire et conformément à notre engagement de campagne, nous n’augmenterons pas la fiscalité, cela demande une gestion rigoureuse et des arbitrages budgétaires parfois douloureux ». C’est par ces mots que Michèle Lutz a commenté la décision de maintenir les taux d’impôt locaux directs à Mulhouse à leur niveau de 2017, soit 21,93 % pour la taxe d’habitation, 27,84 % pour la taxe sur le foncier bâti et 112,61 % pour la taxe sur le foncier non bâti. Une décision qui intervient à quelques jours de la tenue du conseil d’agglomération qui abordera la question de la fiscalité à l’échelle de m2A.  « Nous participerons à l’effort fiscal de manière raisonnable », a-t-elle commenté.

Stationnement : tarification spécifique pour les professionnels médicaux et d’aide à la personne

Du nouveau pour les employés des associations d’aide à la personne et les personnels médicaux, qui bénéficient d’une tarification spécifique de stationnement pour se rendre au domicile de leurs clients ou de leurs patients. Jusqu’alors facturé 150 euros par véhicule, l’abonnement annuel a été revu à la baisse pour les associations et les entreprises ayant souscrit un nombre d’abonnements supérieur à 20 qui paieront désormais 120€ par forfait au lieu de 150€, à partir du 21e abonnement. Cet abonnement annuel permet au bénéficiaire de se garer sans paiement supplémentaire, en zone orange et en zone verte, pour une durée maximale de stationnement d’1h30 sur un même emplacement.

Education

Catherine Kohler

10e classe passerelle. La 10e classe passerelle de Mulhouse va voir le jour à l’école maternelle Jacques Prévert, située en Zone d’éducation prioritaire. Salle d’activités, coin cuisine, salle de repos, hall d’entrée, vestiaires, local à poussettes, sanitaires. Cette nouvelle classe passerelle s’installera sur 140 m². Les travaux débuteront en 2018 pour une ouverture prévue en 2019. Coût de l’opération : 498 000€. Fruit d’un partenariat entre la Ville et l’Education nationale, les classes passerelles visent à favoriser le passage en douceur entre le milieu familial et l’école maternelle des enfants de deux ans, n’ayant jamais fréquenté de structure collective d’accueil.

Réussite éducative. Dans le cadre des actions du volet éducation du contrat de ville s’adressant à des enfants en fragilité éducative et culturelle des quartiers prioritaires, la Ville a débloqué un montant total de 39 000€ de participation au financement de projets, tels Le Café des parents, à destination des parents des écoles élémentaires sur des thématiques liés à la santé et l’éducation ; l’association Epices, espace d’insertion cuisine et santé, et le Pôle éducation et enfance « dans le cadre de ses actions éducatives autour de la citoyenneté et notamment des classes de ville », a expliqué Chantal Risser, adjointe au maire déléguée à l’Education.

Maison de santé à Bourtzwiller

A l’évocation des 17 350 € de subventions attribuées par la Ville à des associations œuvrant dans le domaine de la santé, Henri Metzger, conseiller municipal délégué aux Actions de santé publique, a annoncé  « l’ouverture en avril de la Maison de santé à Bourtzwiller et du projet de sport sur ordonnance qui devrait voir le jour cet été en direction des publics souffrant d’affection chronique, le diabète notamment. A Mulhouse, les bénéficiaires ne se limiteront pas aux personnes en ALD (Affections de longue durée), ils concerneront aussi  les personnes en sédentarité pour les amener à reprendre de l’activité physique. »

Maintien de l’autonomie des seniors

Il a été voté une subvention de 214 700€ à l’association Apalib’, destinée à réduire le prix des repas en foyers-restaurants pour les Mulhousiens, à soutenir les activités manuelles, culturelles et sportives proposées aux seniors par la Maison du temps libre et dans les clubs de quartiers, ainsi que l’activité des visiteurs bénévoles à domicile du nouveau service « Les Ecrivains du Lien ». 71 575€ ont été attribués à l’Apamad qui gère un accueil de jour, basé au Foyer Steinel. Ce dernier œuvre pour rompre l’isolement des personnes âgées fragilisées et accueille des personnes souffrant de troubles physiques et/ou psychiques, tout en assurant un relais pour les familles et proches. Une ambition de « maintenir l’autonomie des seniors et de rompre l’isolement que la Ville défend, notamment à travers la Clé des aînés », a commenté l’adjointe au maire Sylvie Grisey.

Jean-Luc Humbert, nouveau Directeur général des services

Le maire de Mulhouse Michèle Lutz a ouvert la séance par un mot de bienvenue à l’encontre du nouveau Directeur général des services (DGS) de la Ville de Mulhouse et Mulhouse Alsace Agglomération, Jean-Luc Humbert, qui a pris soin de se présenter. A 58 ans, le nouvel homme fort de l’administration a notamment exercé ses fonctions dans des territoires industriels en reconversion et piloté d’importantes opérations de renouvellement urbain, de requalification de sites industriels, en particulier dans le Nord de la France aux côtés de Jean-Louis Borloo. Dans un passé plus récent,  Jean-Luc Humbert a conduit l’évolution de l’agglomération de Saint-Etienne vers le statut de métropole. « J’ai grand plaisir à m’investir à Mulhouse et je remercie chacun pour la qualité d’accueil depuis mon arrivée », a expliqué le nouveau DGS, en poste depuis le 12 mars.

Prochain conseil municipal, le jeudi 24 mai.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

  1. Lors de la consultation des parents d’élèves le 19 avril 2018 moins de 18% de votants se sont exprimés à près de 80% pour une semaine à l’école de 4 jours. J’ose espérer que le conseil municipal ne suivra pas cet opinion pour son vote du mois de mai 2018. En effet, il n’est que représentatif de l’avis d’une frange des parents d’élèves et ne saurait dicter aux élus, la conduite à tenir lors de leur choix définitif. A bon entendeur.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR