M+ supplément thématique : « Sécurité : un droit pour tous ! »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse | M+ Mulhouse

L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

8 février 2019 à 12h34 par 1 1570

Participation citoyenne et grand débat national, urbanisme et lutte contre le logement indigne, dédoublement des classes et travaux dans les écoles, motion concernant Stocamine… Tels ont été les principaux sujets abordés lors de la séance du conseil municipal de ce jeudi 7 février.

Tout pour la participation citoyenne

Catherine Kohler

L’organisation, ces jours-ci, des débats thématiques mulhousiens dans le cadre du grand débat national l’a encore mise en lumière : l’Agence de la participation citoyenne est l’acteur majeur de la démocratie participative à Mulhouse. Accompagnant et mettant en œuvre les démarches et instances participatives de la Ville, l’agence soutient également les initiatives et projets des habitants comme les fêtes et les journaux de quartier. Son rôle a notamment été salué par l’obtention du prix « Ville citoyenne et solidaire », remis par BFM Business.

« Je salue le travail effectué par l’Agence depuis sa création, qui touche un nombre croissant de citoyens chaque année, explique Michèle Lutz, maire de Mulhouse. Dans le cadre actuel du Grand débat national, l’Agence met tout à disposition pour faire entendre la voix des Mulhousiens ».

A côté de la mise à disposition de cahiers de propositions dans 16 lieux publics, et de tout le matériel pour les personnes souhaitant organiser un débat, l’Agence organise quatre grands débats thématiques, ouverts à tous. (Plus d’infos : notre article)

En 2018, l’agence a consolidé son action tout en poursuivant l’expérimentation de nouveaux projets. Outre l’organisation du Printemps citoyen avec une soixantaine d’évènements durant neuf jours, la 3e édition du festival de théâtre législatif, la mise en œuvre d’une dizaine de concertations autour notamment du Plan Vélo, de l’aménagement des places Dreyfus et Gunsbach ou encore la concrétisation du budget participatif de Mulhouse Diagonales (300 000€ pour 13 projets, choisis par 2 800 votants), l’Agence accompagne également les Conseils participatifs, qui rassemblent 322 personnes, soit 54 de plus qu’en 2017.

Le conseil municipal a décidé l’attribution d’une subvention à l’Agence de 68 350€ pour 2019, le même montant que les années précédentes. Cette subvention est notamment utilisée pour soutenir les initiatives portées par les habitants. La Ville met également à disposition de l’Agence du personnel municipal, représentant 8 emplois à temps plein. L’Agence perçoit également des subventions de l’Etat au titre de la Politique de la Ville, d’un montant de 34 400€.

« A Mulhouse, les moyens mis en œuvre par la Ville dans le cadre de la politique de participation citoyenne représentent environ 4€ par habitant et par an contre 47 centimes en moyenne à l’échelle nationale », souligne Cécile Sornin, adjointe au maire délégué à la Démocratie participative.

Un architecte-urbaniste conseil pour le cœur d’agglomération

Catherine Kohler

« Mulhouse et son agglomération sont en pleine transformation, avec des opérations d’aménagement d’envergure engagées, qui font suite à toutes celles déjà réalisées ces dernières années comme le tramway, Mulhouse Grand Centre, le PRU, le quartier d’affaires de la Gare… », souligne Catherine Rapp, adjointe au maire déléguée à l’Urbanisme. Afin d’assurer la cohérence et la qualité urbaine des projets de construction et d’aménagements sur le secteur Gare-Fonderie-Centre-ville, la Ville, m2A et Citivia souhaitent faire appel à l’expertise et aux compétences d’un même architecte-urbaniste conseil, via une convention de groupement de commande. « Cette expertise va nous permettre de prendre du recul sur des problématiques pas simples et de réussir à développer un cœur d’agglomération fort et attractif », complète Jean Rottner, premier adjoint au maire.

Un nouvel outil pour lutter contre l’habitat indigne

Dès le mois de septembre prochain, « la Ville disposera d’un nouvel outil utile et puissant pour lutter contre l’habitat indigne », explique Alain Couchot, adjoint au maire délégué au Logement.  En effet, la Ville mettra en œuvre à cette date le « Permis de louer », qui imposera aux bailleurs une autorisation de mise en location, délivrée par La Ville, avant de pouvoir louer un logement. Cette autorisation de mise en location s’appliquera dans deux secteurs : la Fonderie et le « triangle » compris entre les avenues de Colmar, de la Marseillaise et de la Mertzau. Ce nouvel outil permettra aux services de la collectivité de contrôler l’état des logements avant leur mise en location.

Education : Plus d’élèves, plus de classes et plus d’écoles

Afin d’accompagner la réussite des élèves, et dans le cadre des mesures prises au niveau national, la Ville a poursuivi, à la rentrée 2018, le dédoublement des classes de CP, pour les écoles situées en zone REP+ et REP, et de CE1 en zone REP+. 85 classes ont ainsi été ouvertes ces deux dernières années pour un pourcentage de 42% de classes dédoublées, soit 165 classes. Des travaux sont encore en cours sur six écoles, dont les écoles Stinzi et Nordfeld, et une dernière école, l’école de Dornach, sera impactée à la rentrée 2019, avec le dédoublement des CE1 en zone REP. Coût pour la Ville : 3,31 millions d’euros dont 1,2 millions d’euros pris en charge par l’Etat dans le cadre de la dotation de la Politique de la ville.

« Le dédoublement est une bonne mesure, tant pour les élèves que pour les enseignants et les parents d’élèves, souligne Chantal Risser, adjointe au maire déléguée à l’Education qui met également en avant la hausse importante du nombre d’élèves à Mulhouse ces dernières années. Le nombre d’élèves mulhousiens a augmenté de 15% ces dix dernières années et, pour la prochaine rentrée, on enregistre d’ores et déjà 250 inscriptions supplémentaires dans les écoles élémentaires. »

Des chiffres qui ont incité la Ville à mettre en œuvre son Plan Ecoles, dont les premières réalisations sont déjà visibles. Après la rénovation totale de l’école Cour de Lorraine, les élèves de l’école maternelle Filozof réintègreront ainsi leurs locaux rénovés après les vacances de février, alors que les élèves de l’école maternelle Grand’rue intègreront cette même école Filozof à la rentrée 2019. Le coût de l’opération se monte à 3,88 millions d’euros. Du côté de l’école maternelle Porte du Miroir, les élèves pourront réintégrer leur école rénovée après les vacances d’avril. Le coût de l’opération s’élève ici à 3,46 millions d’euros.

Les opérations du Plan Ecoles vont se poursuivre ces prochaines années à Bourtzwiller, dans les  écoles Victor Hugo, Sébastien Bourtz et Perrault notamment, alors qu’aux Coteaux, l’Agence nationale de rénovation urbaine a validé la demande de la Ville de construire trois nouveaux groupes scolaires dans les prochaines années. D’importants travaux seront également menés à l’école Sellier qui va s’agrandir. (Lire aussi : notre article)

Motion relative à la décision de l’Etat concernant le site Stocamine

Le conseil municipal a adopté, à l’unanimité, une motion présentée par le groupe majoritaire relative à la décision de l’Etat concernant le site Stocamine. Extraits : « L’annonce de l’enfouissement définitif des déchets, suite à la décision du ministre de la Transition écologique et solidaire, François De Rugy, est non seulement très surprenante sur la forme mais surtout inacceptable sur le fond. (…) Aussi, le conseil municipal de Mulhouse :  regrette cette décision qui va à l’encontre de toute logique environnementale et notamment de l’avenir de la nappe phréatique alsacienne, des attentes des populations et des acteurs locaux, s’indigne de l’atteinte faite à l’encontre de l’indépendance de la justice qui ne s’est pas encore prononcée, notamment sur le recours de la Région Grand Est, s’oppose à cette décision qui menace l’écosystème alsacien en faisant fi de la faisabilité du déstockage (…), réaffirme sa demande de déstockage des déchets dangereux sur le site de Stocamine notamment au vu de l’ennoiement des galeries qui pourrait entraîner par la suite la pollution de la nappe phréatique d’Alsace. »

Parmi les autres sujets abordés lors de ce conseil municipal : l’arrivée d’Emmanuelle Suarez au sein du groupe majoritaire, en tant que conseillère municipale déléguée à la Promotion du patrimoine municipal dans l’espace trinational ; le renouvellement de l’avance de trésorerie (300 000€) pour la Régie personnalisée du programme de réussite éducative…

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR