M+ supplément thématique : 4 ans d'actions municipales
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Les Compagnons du devoir en résidence universitaire à Mulhouse | M+ Mulhouse

Les Compagnons du devoir en résidence universitaire à Mulhouse

8 octobre 2018 à 14h25 par 7150

C’est une première française : 36 apprentis des Compagnons du devoir sont désormais hébergés en résidence universitaire sur le campus de l’Illberg. Une initiative du Clous visant à mixer les publics.

D’un côté, les apprentis des Compagnons du devoir. De l’autre, les étudiants de l’Université de Haute Alsace. Deux mondes, a priori, sans véritables points communs, sauf sur le campus de Mulhouse. Depuis une poignée de semaines, les 36 Compagnons ont quitté leur « maison » du 71, rue Kœchlin pour s’établir à la résidence universitaire Katia et Maurice Kraft.

Participer à la vie étudiante

Une initiative que l’on doit au Clous de Mulhouse, qui met à disposition 12 chambres, deux salles de travail et une salle polyvalente dédiée aux formations et aux prises de repas en commun le soir.

36 Compagnons du devoir sont désormais hébergés à la résidence universitaire Katia et Maurice Kraft. Photo : Catherine Kohler

Cette première française réjouit le directeur du Clous, Sylvain Bouffay : « L’idée est de mixer les publics pour qu’ils s’enrichissent mutuellement. Héberger les Compagnons du devoir sur le campus, c’est leur proposer de rencontrer les étudiants de toute la France et de l’étranger avec 40 nationalités représentées. C’est aussi leur proposer de participer à la vie étudiante, en matière de sorties et de loisirs. Cette convention d’hébergement s’inscrit dans une démarche initiée, il y a quatre ans déjà : le Crous s’occupant de fournir les dîners des Maisons des compagnons de Colmar et de Mulhouse. »

Un modèle mulhousien exporté ?

Pour marquer le coup, les Compagnons du devoir ont récemment organisé une grande opération Portes ouvertes au sein de leur nouveau lieu de vie, avec différentes démonstrations de leurs savoir-faire à la clé. Une première pierre vers des échanges plus soutenus avec le monde étudiant, à l’image des colloques et formations des compagnons ouverts aux étudiants qui souhaitent y assister. « Nous sommes ravis même si tout reste à écrire », résume Jérémy Serge, prévôt des Compagnons du devoir du Haut-Rhin. Cette première française du genre est logiquement scrutée à la loupe. En cas d’essai probant, le modèle mulhousien pourrait être exporté vers d’autres campus aux quatre coins de l’Hexagone.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR