M+ supplément thématique : Mulhouse destination shopping
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

L’épicerie participative de Mulhouse prend forme | M+ Mulhouse

L’épicerie participative de Mulhouse prend forme

6 avril 2018 à 17h40 par 2 1010

Une épicerie participative à Mulhouse ? C’est le projet du Panier du Mehlala qui fédère déjà plus de 120 adhérents voulant consommer mieux et local. Une réunion d’information ouverte à tous est organisée ce lundi 9 avril.

« Acheter des produits issus d’une agriculture pérenne et respectueuse de l’environnement, avec des producteurs rémunérés correctement, sans course au profit, ni actionnaires… Les proposer au meilleur prix et au plus grand nombre dans un lieu qui soit aussi un lieu d’échange, de vie et de partage… »

C’est toute l’ambition du projet d’épicerie participative qui est en train de se monter à Mulhouse, et qui rassemble déjà plus de 120 adhérents sous la bannière du Panier du Mehlala. Le nom, qui signifie « petit moulin », n’a pas été choisi au hasard, mais bien pour marquer l’ancrage du projet à Mulhouse. Le projet a notamment reçu le prix Coup de foudre de l’appel à projets innovants et solidaires Courts Circuits, début 2018.

Mobilisés depuis 2015 autour de l’association Sud Alsace Transition, les porteurs du projet s’appuient sur les exemples réussis de coopératives de consommation existantes, aux Etats-Unis et en France.

Les exemples new-yorkais et parisien

Ainsi à New-York, la Park Slope Food Coop existe depuis plus de 40 ans et rassemble 16 000 coopérateurs/clients qui participent au fonctionnement du magasin, à hauteur de 3 heures par mois. Les coopérateurs réalisent ainsi 75% des tâches de fonctionnement du magasin, ce qui permet de maintenir des prix inférieurs à la grande distribution, tout en offrant une rémunération juste aux agriculteurs et producteurs.

A Paris, la Louve a ouvert ses portes en 2016, en s’inspirant de l’exemple new-yorkais, et rencontre un vrai succès. En défrichant le terrain, notamment économique et juridique, quatre années durant, ses fondateurs ont permis à de nombreuses coopératives du même type de s’implanter en France, notamment à Lille, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Montpellier. Leurs outils de travail seront ainsi utilisés par la future structure mulhousienne.

Une coopérative gouvernée par ses adhérents

A Mulhouse, le Panier du Mehlala sera une SAS coopérative, à but non lucratif, gérée et gouvernée par ses membres, qui détiendront chacun un droit de vote à l’assemblée générale et pourront accéder aux produits proposés. Chaque coopérateur s’engage à participer au fonctionnement de l’épicerie, à hauteur de trois heures par mois. A côté des produits alimentaires, qui proviendront majoritairement des circuits courts, des produits d’entretien et d’hygiène seront également proposés, de même que des évènements et ateliers pour sensibiliser à la saisonnalité des aliments et aux produits locaux.

« Ce projet porte une vision différente du système de consommation, tant par la qualité des produits proposés que par la façon de consommer, explique Sarah Favrat, adhérente du projet depuis ses débuts. L’idée est de créer des liens entre les producteurs et les consommateurs, de mettre en avant le côté juste et artisanal de la production, sans que cela ne coûte plus cher. Pour l’heure, le projet a bien avancé et nous en sommes au milieu du chemin.»

Prochaines étapes pour le projet : la mise en place du groupement d’achat ouvert à tous les adhérents, la signature des statuts de la SAS coopérative et le choix d’un local pour démarrer l’activité. Un évènement festif est également prévu en juin prochain, pour permettre à tous de se rencontrer, préfigurant les ateliers et évènements qui prendront place dans l’épicerie.

Des réunions d’information, ouverte à toutes les personnes intéressées par le projet, sont organisées lundi 9 avril et lundi 28 mai à 18h30 au Carré des associations.

Réunions d’information, lundi 9 avril et lundi 28 mai à 18h30 au Carré des associations, 100, avenue de Colmar. Plus d’infos sur mehlala.net et sur la page facebook 

Discuter

Laisser un commentaire