M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Le Printemps du Tango revient faire danser Mulhouse | M+ Mulhouse

Le Printemps du Tango revient faire danser Mulhouse

29 mai 2019 à 16h16 par 1 4790

De milongas en spectacles, concerts, initiations et expositions, la 7e édition du festival Le Printemps du Tango va faire danser Mulhouse, du 6 au 9 juin. Des grands noms du tango viendront faire vivre cette danse et musique, typiquement argentine dans les lieux les plus variés.  

Le tango sera une nouvelle fois à l’honneur à Mulhouse, du jeudi 6 au dimanche 9 juin, avec la 7e édition du festival Le Printemps du Tango. Devenu un rendez-vous incontournable du genre en Europe, l’évènement rassemble chaque année plusieurs milliers de spectateurs, 5 000 en 2018, venus de toute la France mais également d’Allemagne et de Suisse. Les artistes de la culture tango, musiciens et danseurs mondialement reconnus, répondent également présents à l’invitation de la dynamique équipe de bénévoles du festival.

« Nous travaillons sur la programmation et l’organisation du festival depuis le mois de septembre, explique Nathalie Birling, présidente de l’association Le Printemps du tango, portée également par Ximena Zalazar-Firpo et Michel Ludwiczak. Pendant quatre jours, le festival va investir des lieux très différents et variés, de la gare centrale au port industriel de l’île Napoléon, de la Cité de l’auto au marché du canal couvert. »

Des lieux insolites

Sonia Blin

Parmi ces lieux, certains auront une signification toute particulière pour les aficionados de la culture argentine, comme le port de l’île Napoléon. « Cela fait longtemps que nous souhaitons investir ce lieu, souligne Nathalie Birling. Le tango est né dans un port, celui de Buenos Aires, comme beaucoup d‘autres musiques, fruits des brassages de cultures et de populations qui s’y opèrent. Le spécialiste du tango Jean-Luc Thomas tiendra d’ailleurs une conférence sur ce sujet, samedi 8 juin à la bibliothèque centrale. »

C’est la compagnie Tres Esquinas, accompagnée par l’équipe du festival, qui investira le port, vendredi 7 juin, avec BPM, une proposition originale mêlant danse et rap. D’autres évènements insolites ne manqueront pas de surprendre le public à l’image du spectacle de cabaret tango L’Utopie de l’Urubu, présenté par la Cie Estro en ouverture du festival, jeudi 6 juin à l’Auberge du zoo ou encore de « la pièce de théâtre incluse dans un tango, et inversement », Le cœur n’est pas moderne, de la Cie des Autres, samedi 8 juin au Carré des associations. L’un des grands rendez-vous de cette édition se tiendra sur la place de la Réunion, vendredi 7 juin à partir de 21h, avec le spectacle gratuit de folklore argentin Cuarteto AcquaForte, tout à la fois un concert, un bal et un spectacle. Une véritable immersion en terre argentine, rehaussée de percussions et de bandonéon.

Le tango : une musique et une danse

Côté musique, les pionniers de la réinvention électronique du tango, anciens membres de Gotan Project, viendront présenter leur nouveau projet Plaza Francia Orchestra, samedi 8 juin à La Filature. Parmi les autres concerts proposés, le bandonéon sera mis à l’honneur avec Jean-Baptiste Henry, qui donnera un concert commenté chez Tilvist, dimanche 9 juin, ou encore avec Serge Amico qui jouera sur la place de la Réunion et au marché du canal couvert.

Parmi les invités de marque de cette 7e édition, les danseurs professionnels Giovanni Eredia et Maria Filali, proposeront deux masterclass pour danseurs confirmés. Les débutants pourront, eux, découvrir le tango avec des initiations gratuites, mardi 4 juin à 19h30 dans la salle des Adjudications et mardi 12 juin à 19h30, au foyer Sainte-Geneviève. Et, que serait le festival du tango sans ses célèbres milongas ? Du hall de la gare à l’Auberge du zoo, sans oublier le Carré des associations, la Cité de l’automobile, La Filature et L’Entrepôt qui accueillera une after-milonga, jusqu’à 3h du matin, les occasions de danser ne manqueront pas !

Plus d’infos et programmation complète sur : leprintempsdutango-mulhouse.fr

Des évènements en attendant le festival

Deux rendez-vous sont proposés dans les prochains jours pour patienter avant l’ouverture officielle du festival, jeudi 6 juin. Le restaurant associatif Les Sheds, à Kingersheim, accueille, du 30 mai au 30 juin, l’exposition Drawing and dancing Tango my love, une exposition collective du Collectif Existence. Ce jeudi 30 mai à 17h30, le vernissage de l’exposition sera suivi d’une performance et d’une milonga. Du mardi 4 au dimanche 9 juin, le temple Saint-Etienne accueille l’exposition de l’artiste bruxellois Jimmy Kosolosky, Le tango en quelques traits. Mardi 4 juin à 18h30, le vernissage sera notamment l’occasion de découvrir le tango en slam, proposé par les élèves du collège Villon.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR