M+ supplément thématique : Projet urbain, Mulhouse se réinvente
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Le musée Electropolis fait sa révolution | M+ Mulhouse

Le musée Electropolis fait sa révolution

12 novembre 2018 à 17h05 par 1 0490

Plus moderne, plus interactif, doté d’un nouvel espace dédié aux énergies du 21e siècle et d’une scénographie repensée, le musée Electropolis rouvre ses portes, ce jeudi 15 novembre, après d’importants travaux de transformation.

« Electropolis a pris un coup de jeune ! » Pour Claude Welty, le directeur du musée mulhousien, plus important musée consacré à l’électricité en Europe, comme pour tous les visiteurs qui pourront arpenter les allées d’Electropolis, à partir du 15 novembre, la modernisation du lieu saute aux yeux.

Dès l’espace d’accueil, rafraîchi et plus lumineux, où un Zeus géant accueille les visiteurs, on sent que l’équipe du musée s’est attachée à enrichir l’expérience des visiteurs, avec l’aide de l’agence Klapisch Claisse, qui a transformé la scénographie du musée.

« L’objectif était d’intégrer le 21e siècle au musée, de renouveler l’expérience des visiteurs, tout en conservant les éléments qui fonctionnent afin de mettre en perspective l’histoire de l’électricité et ses usages contemporains et futurs », explique Claude Welty.

Le parcours permanent modernisé

Christophe Schmitt

Les habitués des lieux retrouveront ainsi les éléments du parcours permanent du musée, mais mieux mis en valeur et agrémentés de petites touches de nouveautés et de ludisme bienvenus. Mise en place dès l’ouverture du musée, en 1992, la grande maquette se dévoile désormais sous un nouveau jour, avec un jeu de lumières repensé et un texte inédit qui met l’accent sur les nouveaux modes de production de l’électricité et la transition énergétique. Des éoliennes et des centrales photovoltaïques y font également leur apparition : « Nous l’avons fait évoluer de la même manière que le paysage a évolué ».

Le parcours historique a, lui aussi, intégré de nouveaux éléments, plus ludiques, afin de le rendre plus attrayant. A côté des objets exceptionnels de la collection, de petits films ont ainsi fait leur apparition, comme celui présenté en ouverture sur les divinités de la foudre ou encore des extraits d’un film de Buster Keaton de 1922, L’Hôtel électrique, où les usages imaginés de l’électricité sont pour le moins surprenants. Et, que dire du Bonheur à la maison, film promotionnel de 1958, qui vante les joies des appareils électroménagers pour les femmes au foyer de l’époque ?

« Nous avons découvert ces véritables pépites en travaillant sur les expositions temporaires et avons souhaité les intégrer dans le parcours permanent. Elles sont de très bons reflets de l’évolution de nos sociétés et du rapport à l’électricité selon les époques. »

Le fleuron du musée mis en valeur

Christophe Schmitt

Au cœur du musée, l’incroyable groupe électrogène Sulzer BBC, fleuron du patrimoine mulhousien, bénéficie d’une mise en valeur méritée. Construite en 1901, cette imposante machine a alimenté les usine DMC en électricité jusqu’en 1953, et c’est son sauvetage qui a permis au musée d’ouvrir ses portes en 1992. « Auparavant, il fallait patienter 15 minutes, voire plus, pour accéder à la grande machine, ce n’est désormais plus le cas », se félicite Claude Welty. En effet, les visiteurs peuvent désormais accéder directement à la grande salle du musée et découvrir trois films courts et ludiques, très bien réalisés, projetés directement au-dessus du groupe électrogène. Replaçant la machine dans l’histoire de la ville et dans le contexte de la belle époque, ces films sont de plus synchronisés avec des jeux de lumière qui la mettent en valeur.

Un nouvel espace d’exposition pour le futur

C’est vers la fin de la visite que les visiteurs pourront découvrir le nouvel espace d’exposition de 350 m² baptisé « Un avenir électrique ». Mettant l’accent sur le numérique et sur l’immersion, cet espace invite le public à découvrir les objets connectés et innovants d’aujourd’hui et de demain : internet par la lumière, éclairage public intelligent, véhicules hybrides et volants, miroir intelligent et connecté… Au centre de ce nouvel espace, un dispositif multi-écrans aborde l’impact de la production et de la consommation d’énergie sur la planète de manière très moderne, alors que plusieurs éléments interactifs invitent le visiteur à jouer et à se questionner sur l’énergie, le climat et le futur de nos sociétés.

Christophe Schmitt

Juste à côté, l’espace « Smart Sky » est une invitation à la réflexion sur les mécanismes de l’innovation. Une constellation d’écrans met en avant des innovateurs qui se sont inspirés de la nature, des animaux, de l’intelligence collective, d’artistes pour innover dans leurs domaines respectifs. Plusieurs propositions de jeux avec la lumière complètent cet espace, dont un photomaton artistique pour s’essayer au light painting.

De nouveaux « Jardins de l’énergie » pour 2020

Financés par EDF à hauteur d’un million d’euros, avec la participation de Mulhouse Alsace agglomération (50 000€), ces aménagements devraient booster la fréquentation du musée, qui accueille, en moyenne, environ 40 000 visiteurs chaque année. Prochain chantier pour l’équipe du musée : la rénovation du parcours des Jardins de l’énergie, grand espace extérieur composé de pavillons, « où l’approche du jeune public sera particulièrement soignée », explique le directeur du musée. Ouverture prévue début 2020.

Musée Electropolis, 55, rue du Pâturage. Ouvert tous les jours, sauf lundis et jours fériés, de 10h à 17h, à partir du 15 novembre. Plus d’infos : www.musee-electropolis.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR