M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

La Cité du numérique KMØ ouvrira ses portes au printemps 2018 | M+ Mulhouse

La Cité du numérique KMØ ouvrira ses portes au printemps 2018

16 mars 2017 à 15h06 par 1 5610

Au printemps 2018, la cité du numérique KMØ ouvrira ses portes au cœur de la Fonderie. La signature, ce vendredi matin, du protocole de constitution de la création de la SAS du même nom place cet écosystème innovant définitivement sur orbite.

L’histoire est en marche… Ce qui pouvait apparaître un rien utopique, il y a quatre ans, devient réalité. Le KMØ ouvrira ses portes au printemps 2018 et avec elles un nouveau chapitre de Mulhouse, bien décidée à ne pas passer à côté de la 4e révolution industrielle, celle du numérique.

Formation, PME, Start-ups, Techlab sur 11 000 m²

Sur 11 000 m², les anciens locaux chargés d’histoire de la SACM au cœur de la Fonderie se transformeront en un écosystème innovant au service de la transformation digitale de l’industrie. On y trouvera des organismes de formation (Cnam, Epitech), une vingtaine de PME, start-ups, spin-offs, incubateurs d’entreprises et Techlab, laboratoire dédié au prototypage, à la modélisation 3D…, tous voués à travailler en synergie, l’ADN même du KMØ qui sera animé par E-nov campus.

« En favorisant les échanges entre ces mondes parfois cloisonnés, KMØ s’inscrit dans cette volonté du territoire mulhousien, et plus largement du Sud-Alsace, d’accompagner la transition numérique de son tissu industriel, des grands groupes aux PMI/TPI autour des nouvelles technologies (impression 3D, Big Data, réalité virtuelle et augmentée, robotique, cobotique) qui constituent aujourd’hui le cœur de l’industrie du futur », ont souligné les cinq pères fondateurs (Gérald Cohen, Guillaume Delemazure, Michel Levy, Patrick Rein et Olivier Zeller) lors de la signature du protocole de constitution de la SAS KMØ, vendredi matin à la Fonderie.

L’espace bureaux de KMØ : surface et luminosité à l’honneur

Cette signature liant les cinq associés, accompagnés dans cette aventure par la Caisse des dépôts, le Crédit Agricole Alsace Vosges et de multiples partenaires privés comme publics dont la Ville de Mulhouse et m2A, met la cité du numérique KMØ définitivement sur les rails, après la signature d’un bail emphytéotique en juillet 2015 et le permis de construire accordé en avril dernier.

Coût des travaux qui débuteront réellement dans six semaines : 5,2 millions d’euros financés par les fonds propres des porteurs du projet (660 000€), la Caisse des Dépôts et le Crédit Agricole Alsace Vosges (320 000€ chacun), le Fonds européen de développement économique et régional (1M€) et des emprunts bancaires.

KM prototype

Pour le maire de Mulhouse, Jean-Rottner, le KMØ, bâtiment-totem de la French Tech Alsace, « préfigure une ville et une agglomération qui se transforment » et s’inscrit « dans la dynamique régionale ».

Pour l’heure et depuis mai, l’écosystème KMØ se rôde en mode KMØ Prototype, rue Jules Ehrmann, à deux pas de la gare sur 1 000 m² avec notamment la formation Ligne numérique (lire notre article), pilotée par E-nov campus, et les réunions des industriels du club des Locomotives, comité stratégique de la future cité du numérique qui verra le jour, en taille XXL, à la Fonderie au printemps 2018.

Tout savoir sur KMØ : www.km0.info KMØ KMØ

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR