M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Une journée peinture et solidarité avec l’Unicef | M+ Mulhouse

Une journée peinture et solidarité avec l’Unicef

1 juin 2017 à 11h16 par 1 5650

Une vingtaine d’enfants ont participé à Uniday, la première journée solidaire des enfants et des jeunes engagés auprès de l’Unicef, ce mercredi 31 mai au Centre sportif.  Au programme : peinture avec Jamel Beribèche, alias Serio.

Afin de concrétiser ses initiatives auprès des enfants et des jeunes tout au long de l’année scolaire, l’Unicef a organisé, ce mercredi 31 mai, une journée « Uniday ». Des dizaines de milliers d’enfants ont participé, simultanément à des actions menées dans ce cadre, dans l’Hexagone. A Mulhouse, ils étaient une vingtaine à suivre attentivement les conseils du graffeur Jamel Beribeche, alias Serio, avant de se mettre à peindre à la bombe ou au rouleau.

« L’objectif de cette journée est de fêter les Droits de l’enfant, de façon ludique, explique Julie Zerlauth, responsable plaidoyer et sensibilisation à Unicef France. Les enfants doivent savoir qu’ils ont le droit de jouer, de peindre… »

Christophe SchmittLes enfants ont pu s’initier à la peinture à la bombe avec Serio.

Partage avec les enfants

Avant d’attaquer la peinture de bulles en pvc, destinées à être assemblées en une grande fresque qui se veut itinérante, les enfants ont participé à trois sessions d’échanges et de sensibilisation : « Le message était simple, poursuit Julie Zerlauth, ce sont vos droits, appropriez-les vous ! » Serio, artiste mulhousien reconnu des deux côtés de l’Atlantique, a revêtu un t-shirt bleu de l’Unicef pour l’occasion : aider les enfants à mettre leur masque, leur montrer comment utiliser les bombes de peinture, l’artiste sait faire, comme en attestent les différentes fresques réalisées avec des jeunes aux quatre coins de la ville. Et si on peut sembler loin des codes du graffiti qui lui est cher, le Mulhousien se prend au jeu avec plaisir :

« J’ai envie de partager quelque-chose avec les enfants, dans des valeurs de partage que mes parents m’ont inculquées. Avec les enfants, je fais abstraction du reste, ça me remet à ma place. Je suis aussi fier de représenter la ville où j’ai commencé à peindre ! »

« Penser aux autres »

Les enfants, eux, semblent ravis. « Aujourd’hui, on s’amuse et on découvre quelque-chose qu’on n’avait jamais fait, explique Halima. Nous avons dessiné des objets que d’autres ne peuvent pas avoir et peint de grandes bulles. Ce projet nous fait penser aux autres, qui n’ont pas tout pour vivre correctement. » Même son de cloche pour Sigreta et Burak, chapeau solidement vissé sur la tête : « Nous avons de la chance de pouvoir faire tout ça ! Les Droits des enfants, pour nous c’est normal, c’est notre quotidien mais certains en auraient besoin… » Mains pleines de peinture, sourire aux lèvres et esprit de solidarité : objectif atteint pour Uniday !

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , , , , ,

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR