M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Incivilités : l’humour pour sensibiliser | M+ Mulhouse

Incivilités : l’humour pour sensibiliser

3 mai 2019 à 12h01 par 1 0350

Dans le cadre du plan de lutte contre les incivilités, la Ville de Mulhouse fait appel à la Cie théâtrale Kalisto, pour interpeller les habitants. Une action originale qui se poursuit, vendredi 3 et samedi 4 mai.

La scène est cocasse : rue de la Moselle, ce jeudi, un lecteur paisiblement assis sur un banc est subitement interrompu par deux « artistes » en herbe mus par l’envie de peindre ledit banc… S’en suit une altercation bruyante qui ne manque pas d’attirer les badauds tels des abeilles sur un massif de lavande, avant l’intervention des Agents de tranquillité publique (ATP) dédiés à la lutte contre les incivilités, venus calmer tout ce petit monde.

Compagnie Kalisto

Ce scénario a en fait été imaginé par la compagnie de théâtre Kalisto, en lien avec les services de la Ville, dans le cadre de la lutte contre les incivilités. « Aujourd’hui, nous organisons une action de sensibilisation auprès des habitants, pour montrer que la Ville lutte contre les incivilités, présente Kevin Czopowski, coordinateur du Plan d’action contre les incivilités. Les thématiques de ces saynètes sont choisies en fonction des diagnostics opérés sur le terrain par les services municipaux. »

Contraventions et délits

Depuis le lancement de son plan de lutte contre les incivilités en 2017, la Ville multiplie les actions de sensibilisation, pour améliorer le cadre de vie des Mulhousiens et les interventions in situ de la compagnie Kalisto font partie du dispositif. « Ça se passe très bien en général, les gens jouent le jeu, confie Christelle, l’une des huit agents de tranquillité publique mobilisés sur ce dossier. Nous sommes là pour présenter le dispositif et expliquer aux gens qu’ils peuvent s’exposer à des amendes en cas d’incivilités ! » Jeter ses déchets ou ses mégots, ne pas ramasser les déjections de son chien ou cracher ses chewing-gums plutôt que de les jeter à la poubelle peuvent en effet conduire à une contravention de 68€. Quant aux dégradations comme les graffitis, elles peuvent être qualifiées de délit et passibles d’une amende allant jusqu’à 3 750€.

Art ou incivilité ?

Ce qui laisse sceptique Néo, élève au lycée Montaigne, en plein débat philosophique avec Christelle, patiente ATP : « C’est de l’art, c’est beau et c’est aussi ce qui fait la richesse de Mulhouse », plaide l’adolescent, sincère. A l’issue de la discussion, ce dernier admet toutefois : « La personne aurait jeté son chewing-gum ou uriné sur le banc, ça m’aurait plus dérangé ! » Le mot de la fin revient aux comédiens, pour qui l’exercice est différent de celui du théâtre sur scène : « C’est très immersif, il faut trouver une distance avec le public et en même temps, laisser aux gens le choix d’intervenir ou pas », confie Céline Chevalier. Son comparse Stéphane Russel, qui trouve l’exercice « jubilatoire », conclut par une comparaison: « A Paris, ils ont laissé les gens mettre des cadenas sur le Pont des Arts. Cela ne dérangeait personne, jusqu’à ce que le pont devienne trop lourd et menace de s’effondrer… » A méditer !

+ d’infos sur www.mulhouse.fr

Encore ce soir et demain

L’intervention de la Cie Kalisto se poursuit ce vendredi, sur la thématique des encombrants (de 11h à 13h, place Schmalzer), du stationnement (de 16h à 18h, place Guillaume Tell) et ce samedi 4 mai, sur la thématique des nuisances sonores (de 15h à 17h, au parc Salvator).

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR