Suivez-nous :
FC Mulhouse : des raisons d’y croire | M+ Mulhouse

FC Mulhouse : des raisons d’y croire

29 août 2019 à 9h59 par 6030

Les indicateurs sont au vert du côté du FC Mulhouse (contre Lusitanos St-Maur, samedi 31 août à 15h15 au stade de l’Ill) qui, malgré un début de championnat poussif sur le plan comptable, entend bien monter en régime en s’appuyant sur quasiment les mêmes joueurs que la saison passée, champions de National 3.

Monté en mai dernier en National 2, le FCM entame cette nouvelle saison avec de solides certitudes. Et ce ne sont pas les deux points pris lors des trois premières journées (une défaite et deux matchs nuls) qui vont faire gamberger plus que de raison le coach Eric Descombes :

« Je suis confiant. On débute ce championnat avec la même équipe que l’an passé. Nous avons joué deux matchs sur trois à l’extérieur contre de belles équipes et avec un peu plus de réussite et d’efficacité, on pourrait afficher un total de cinq points. A charge pour nous de continuer à bien travailler et à rester humbles. C’est ce qui a fait la force de notre équipe l’an passé ! Il y a simplement des réglages à opérer. »

« Jouer les cinq premières places »

Catherine KohlerEric Descombes, l’entraîneur du FCM.

Si le club vise un solide maintien à l’issue de ce nouvel exercice, cela ne signifie par pour autant manquer d’ambition, bien au contraire. « Quand je parle de maintien, cela veut dire jouer les cinq premières places. Jouer les cinq dernières pour se maintenir, c’est la recette assurée pour aller au désastre… », assure Eric Descombes.

Si Samir Kecha, emblématique défenseur du FCM, se refuse à tout pronostic dans ce championnat de National 2, « où tout est différent, où tout va plus vite et où les contacts sont plus intenses », il partage – comme l’ensemble du vestiaire – l’analyse de son entraîneur. « En débutant avec la même équipe que la saison passée, renforcée par quelques joueurs, on gagne du temps en termes de cohésion de groupe et de repères. Nous sommes repartis assez frustrés de nos trois premiers matchs car on aurait pu, à chaque fois, ramener nettement mieux au niveau comptable. Maintenant, ce serait bien de gagner chez nous samedi, contre Lusitanos St Maur… » Histoire de lancer véritablement la saison du FCM qui pourra notamment aligner sa nouvelle recrue Farez Brahmia, remis de sa blessure, en attendant le retour, cet automne, de son milieu espagnol Xavi Puerto, victime d’une rupture du ligament croisé du genou au printemps.

« Rentrer sur le terrain pour gagner »

Généreuse dans l’effort, l’équipe mulhousienne paye sans doute aussi au prix fort, en ce début de saison, son caractère joueur, souhaitant coûte que coûte rafler la mise… Une singularité qui lui a, paradoxalement, plutôt réussi dans un passé récent, lui permettant de coiffer sur le fil, en mai dernier, ses concurrents à l’accession.

« Quand on rentre sur le terrain, ce n’est pas pour chercher un nul mais pour prendre tous les points. Mais nous devons aussi apprendre, selon les situations, à ne pas perdre quand on ne peut pas gagner », souligne, philosophe, Eric Descombes. Message reçu ? Réponse ce samedi prochain 31 août, en fin d’après-midi, à l’issue de la rencontre devant les supporters mulhousiens qui reprennent peu à peu le chemin du stade, comme en attestent les 1 500 spectateurs du premier match à domicile contre Bastia.

FC Mulhouse  – Lusitanos St-Maur, samedi 31 août à 15h15 au stade de l’Ill. Le FCM jouera également mercredi contre la réserve professionnelle du SC Freiburg (Bundesliga) le mercredi 4 septembre à 14h au stade de l’Ill (entrée gratuite). + d’infos sur fcmulhouse.netFacebook.com/fc.mulhouse/

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR