Suivez-nous :
EuroAirport : près de 8 millions de passagers en 2017 | M+ Mulhouse

EuroAirport : près de 8 millions de passagers en 2017

19 janvier 2018 à 13h00 par 3 0812

Géant des airs avec près de 8 millions de voyageurs en 2017, l’EuroAirport s’affirme aussi comme un poids lourd de l’économie locale.

Avec 7,9 millions de passagers enregistrés en 2017, l’EuroAirport signe un nouveau record et poursuit sa croissance insolente (+8% en un an), débutée en 2010. Paradoxalement, les mouvements aériens commerciaux (décollages et atterrissages) n’ont pas suivi la même courbe ascendante, avec une croissance modérée de 2,8%. Pourquoi ce décalage ? « Les compagnies utilisent des avions de plus grande capacité avec un meilleur taux de remplissage », commente Matthias Suhr, le directeur de l’EuroAirport.

59% de part de marché pour easyJet, Palma + 16%

Marc-Antoine Vallori

Si la compagnie britannique easyJet confirme son hégémonie avec 59% de part de marché et une progression annuelle de 6,7%, Wizz Air monte sur la deuxième marche du podium des compagnies les plus utilisées avec 6% de part de marché, soit une progression annuelle de près de 40%. « Hormis Air France (-6,2%), l’ensemble des compagnies de l’EuroAirport est en progression en 2017 », fait remarquer Matthias Suhr.

Dans le Top 5 des destinations les plus prisées : on retrouve, dans l’ordre, Londres (733 045 passagers), loin devant Berlin (438 357 passagers) et Amsterdam (423 990 passagers). Avec 16,4% de progression annuelle, Palma de Majorque (363 435 passagers) détrône désormais Barcelone (344 837 passagers). Une augmentation qui s’explique notamment par la relative désaffection des touristes pour certaines destinations jusqu’alors très prisées du Maghreb et du Proche-Orient notamment.

Nouveaux vols

Côté nouveautés 2018, l’EuroAirport affiche cinq nouvelles destinations en vols réguliers : Athènes (par la nouvelle compagnie Aegean Airlines et easyJet), Lamezia Terme (Italie par easyJet), Pula (Croatie par easyJet) mais aussi Sibiu en Roumanie et Wroclaw en Pologne par Wizz Air. Agadir, Bodrum, Djerba et Malte font partie des nouveaux vols charters qui comprennent aussi davantage de vols (Antalya, Heraklion, Hurghada, Lanzarote et Olbia). Soit un total d’une vingtaine de compagnies aériennes qui desservent plus de 90 destinations dans plus de 30 pays par des vols directs. Du côté des activités de fret, celles-ci ont progressé de 11% pour atteindre les 112 000 tonnes. L’EuroAirport s’est notamment fait le spécialiste du transport sécurisé de produits pharmaceutiques sensibles à la température qui pèse désormais 70% du tout cargo.

25 000 emplois directs et indirects

Géant des airs, l’EuroAirport s’affirme aussi comme un poids lourd de l’économie avec 6 400 emplois directs générés par la centaine d’entreprises que compte le site.

« 75% des salariés vivent en France », précise la direction avant de poursuivre : « Emplois directs et indirects confondus, l’activité de l’EuroAirport, c’est aujourd’hui environ 25 000 emplois. »

Si l’année 2017 a été marquée par des travaux portant sur l’amélioration des infrastructures et des services (24 millions investis) avec notamment le nouveau parking F4 silo de 2 700 places, côté français, le projet de raccordement ferroviaire a connu des avancées. « Une étape importante a été franchie lors de la signature d’une déclaration d’intention commune entre la Région Grand Est et les Cantons de Bâle-Ville, Bâle Campagne et Soleure », a commenté Frédéric Velter, directeur adjoint de l’EuroAirport. Les études et les concertations se poursuivront en 2018. » Date prévisionnelle des travaux : à l’horizon 2020.

Perspectives

Catherine Kohler

Autre sujet notable qui permet à l’EuroAirport de respirer, à nouveau, à plein poumons : la signature, en décembre dernier, de l’accord binational clarifiant définitivement sa situation fiscale qui « s’avère capitale pour [son] notre développement ».

Côté projections : l’EuroAirport table pour 2018 sur une croissance modérée du trafic passager de l’ordre de 3%, d’une augmentation de son activité fret de 5%, tout en cherchant des solutions pour réduire les nuisances sonores occasionnées par son activité dans les communes alentours. Une enveloppe d’investissements de 38 millions est prévue pour la rénovation de son patrimoine : parvis, réfection des voies d’accès et des parkings, système de protection incendie, signalétique…

+ d’infos sur www.euroairport.com

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “EuroAirport : près de 8 millions de passagers en 2017

    1. Bonjour,

      L’article parle du projet de raccordement ferroviaire dont les travaux devraient débuter en 2020 :
      Extrait :
      Le projet de raccordement ferroviaire a connu des avancées. « Une étape importante a été franchie lors de la signature d’une déclaration d’intention commune entre la Région Grand Est et les Cantons de Bâle-Ville, Bâle Campagne et Soleure », a commenté Frédéric Velter, directeur adjoint de l’EuroAirport. Les études et les concertations se poursuivront en 2018. » Date prévisionnelle des travaux : à l’horizon 2020.

      Bonne journée. Marco

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR