M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Eric Hueber, le prof qui initie les enfants à la robotique | M+ Mulhouse

Eric Hueber, le prof qui initie les enfants à la robotique

27 mars 2017 à 10h04 par 1 3480

Sensibiliser les enfants à la robotique dès le plus jeune âge est l’un des objectifs d’Eric Hueber. Si son cycle d’actions « Robot’Déclic » est déjà victime de son succès et complet, le Mulhousien ne compte pas s’arrêter en si bon chemin…

Pourquoi enseigner la robotique aux plus jeunes ?

Je suis enseignant-chercheur à l’université, avec un temps partagé entre la recherche au sein du laboratoire MIPS (Modélisation, intelligence, processus et systèmes) et l’enseignement en DUT Génie électrique et informatique industrielle (Geii). Aujourd’hui, les jeunes ne s’intéressent plus trop aux sciences et techniques, beaucoup vont vers la médecine ou la compta après un bac S. Pourtant, il y a de l’avenir dans ce domaine, il y a et il y aura du travail !

Vous intervenez dès la maternelle…

Oui, les enfants mémorisent les actions, les résultats sont super. Les jeunes sont curieux et l’idée est qu’ils s’amusent avec les robots. J’interviens aussi auprès des élèves des écoles élémentaires et en collège, avec mes étudiants en Geii, l’écart d’âge est plus faible, les relations sont plus simples. Ça m’éclate de vulgariser les sciences !

Catherine KohlerLes robots Lego sont idéaux pour l’apprentissage de la programmation.

Jamais rassasié, vous vous lancez dans un nouveau projet, Robot’Déclic…

Oui, avec Nicolas Perquis, qui trouve cette démarche intéressante. Des actions comme celles-ci se font, mais pas à Mulhouse, ce qui est dommage. Le Km0 ou Technistub sont des belles idées mais avec un niveau élevé. Aujourd’hui, il est important d’avoir des actions associatives qui s’adressent au plus jeunes. L’idée, avec Robot’Déclic, est de permettre aux 7-12 ans de comprendre comment fonctionne un robot, d’en construire un et le programmer. L’idée est que chacun construise son robot, que tous soient complémentaires. L’objectif est aussi de leur apprendre un langage adapté, d’être plus scientifiques dans leur manière de verbaliser les choses.

Dans quel cadre cette démarche s’inscrit-elle ?

D’un côté, j’ai la volonté de le faire, de manière totalement bénévole, d’un autre côté, le Km0 cherche des forces vives pour son Kids Lab, qui permettra aussi son attractivité. Une première action pour les enfants, ça a du sens. Mais attention, le but n’est pas d’embrigader les enfants, simplement de développer leur curiosité et leurs capacités. Il ne faut pas que les enfants aient peur de voir ce qu’il y a à l’intérieur d’un robot !

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR