Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Drouot : c’est parti pour 10 ans de renouvellement urbain ! | M+ Mulhouse

Drouot : c’est parti pour 10 ans de renouvellement urbain !

16 octobre 2018 à 16h45 par 2 0291

Réhabilitation
des logements de la Cité jardin et Chalindrey, destruction programmée des six
immeubles composant le « Nouveau Drouot », mais aussi réaménagement
des espaces publics, renforcement de l’offre commerciale et accompagnement-concertation
des habitants… Le Programme de renouvellement urbain du quartier Drouot a fait
l’objet d’une réunion publique, lundi soir, dans une salle pleine à craquer.

Grand oublié du premier Programme de renouvellement
urbain (PRU), qui a redessiné en profondeur ces dix dernières années des pans
entiers de Mulhouse (Bourtzwiller, Wolf-Wagner, Franklin, Vauban-Neppert,
Lefebvre), le Drouot fait partie des 200 quartiers de l’Hexagone – retenus par
l’Etat –  concernés par le Nouveau
Programme national de renouvellement urbain.

« Préparer
la mutation du quartier »

Le maire de Mulhouse Michèle Lutz a ouvert la réunion publique, lundi soir. Photo : Thomas Itty

Lundi soir, le gymnase de l’école élémentaire Drouot a
naturellement fait le plein lors de la première réunion publique sur le sujet.
Et c’est Michèle Lutz, maire de Mulhouse, entourée de l’équipe municipale, qui ouvrait
le rendez-vous pour présenter le projet dans ses grandes largeurs. « Le
quartier Drouot va se transformer ces dix prochaines années pour améliorer le
quotidien des habitants, en termes de logements, mais aussi d’équipements et de
cadre de vie. Nous sommes mobilisés avec toute l’équipe municipale pour
préparer avec vous, les habitants, la mutation de ce quartier à fort potentiel. »

Eric Peter et Philippe Alves, respectivement directeur général et directeur du patrimoine et des investissements de m2A Habitat, ont ensuite pris la parole pour détailler le volet des interventions sur le bâti du quartier.

820
logements de la Cité jardin réhabilités

La place Hauger va être totalement réhabilitée. Photo : Christophe Schmitt 

Les 820 logements de la Cité jardin, construits dans les
années 1930 et constituant le cœur de l’ancien Drouot, vont faire l’objet d’une
réhabilitation progressive (2022 à 2029) avec des travaux portant notamment sur
l’amélioration énergétique, l’isolation phonique, la mise aux normes des
logements et la transformation de certains logements T2 (25 % du parc actuel)
en T5. « Les logements resteront habités durant les travaux »,
précise-t-on chez m2A Habitat. Autre secteur en mutation, Chalindrey, « un
ensemble de 98 logements qui vit bien mais dont le niveau de performance
énergétique fait défaut », est promis à une rénovation thermique, entre 2021 et
2022, avec des travaux d’isolation des façades et des toitures ainsi que le
remplacement des fenêtres.

200
familles à reloger au Nouveau Drouot, d’ici 2023

Le « Nouveau Drouot » sera détruit à partir de 2023. Photo : Thomas Itty 

Ces deux annonces ne font cependant pas oublier l’information principale de la soirée : la démolition programmée des 290 logements des six immeubles composant le « Nouveau Drouot », construit dans l’urgence dans les années 1950 pour accueillir les ouvriers de la « reconstruction » d’après-guerre. Une démolition que tous les acteurs du dossier promettent, par étapes, à partir de 2023 et jusqu’en 2025 : Navigation, Thur et Ill.

« L’ensemble des 200 familles logées seront rencontrées individuellement pour connaître leurs souhaits afin de leur proposer un logement adapté », promet la direction de m2A Habitat. Dès ce mercredi 16 octobre, une permanence de m2A Habitat sera ainsi mise en place pour les locataires du « Nouveau Drouot », rue de l’Ill, (lire par ailleurs) et des visites de chaque foyer sont programmées, à partir de cette semaine. Michèle Lutz a, de son côté, affirmé son engagement, de concert avec le bailleur, à prendre « un soin particulier pour organiser le relogement de chaque famille ».

Ouvrir
et connecter le quartier à la ville

Le Nouveau Programme de renouvellement urbain ne se limite pas aux interventions sur le bâti, il  prévoit aussi des réaménagements des espaces publics pour « ouvrir le quartier et le connecter aux autres secteurs de la ville et au centre », a expliqué Benoît Loos, directeur du Pôle Urbanisme et Aménagements à la Ville de Mulhouse. Parmi les aménagements, citons la réfection complète de la place Hauger et ses abords (dès 2019, puis de manière plus empirique en 2021) ; l’ouverture du square Hubler sur le quartier (2020) ; les prolongations des rues du Languedoc et d’Artois pour connecter le Drouot avec les autres secteurs de la ville (2021) ; l’aménagement de la rue de la Navigation pour créer une promenade le long du canal de jonction dans le cadre de Mulhouse Diagonales (2019-2020) ; le réaménagement de la rue du 57e RT et d’une partie de la rue de Sausheim (2023) et la réfection de l’entrée de ville et de la rue de l’Ill (2024).

Les projets pour le quartier, de 2019 à 2029. 

Renforcer l’offre commerciale

Enfin, troisième pilier du renouvellement urbain du
Drouot : le renforcement de l’offre commerciale prévoit notamment l’ouverture
d’un pôle médical comprenant médecins et pharmacie (2021), un nouveau commerce
de proximité en cœur de quartier et l’ouverture imminente du centre social sur
plusieurs sites, notamment au BoAt. Le tout à mettre en perspective avec l’ouverture
du centre de loisirs sportifs familial prévu au Nouveau Bassin voisin, à la
hauteur du Kinepolis, d’ici deux ans.

Concertations avec les habitants

Pour chacune des étapes clés de ce projet de renouvellement urbain au long cours, de nombreuses concertations vont être menées avec les habitants et une Maison de projet (permanences des élus, rencontres, ateliers, expositions…) va prendre ses aises au BoAt (67, rue de Sausheim).

« Le renouveau du quartier me tient particulièrement à cœur. Le Drouot a été retenu dans ce Nouveau Programme national de renouvellement urbain du fait de notre obstination. Les projets qui vont voir le jour ne sont pas seulement des constructions pour le présent mais pour l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants », a souligné le maire Michèle Lutz, avant de lancer les questions-réponses avec les habitants.

La réunion publique s’est terminée par un temps d’échanges avec les habitants. Photo : Thomas Itty

Des échanges, souvent passionnés, qui ont notamment porté sur l’entretien des bâtiments gérés par m2A habitat, les loyers, les charges, les modes de déplacements de demain dans le quartier mais aussi, et surtout, le relogement des habitants du « Nouveau Drouot ». Conclusion du directeur général de m2A Habitat, Eric Peter : « Nous avons quatre ans devant nous pour nous organiser et ça commence maintenant ! » Outre le Drouot, le Nouveau Programme de renouvellement urbain, qui court jusqu’à 2029, concerne également à Mulhouse, les secteurs Coteaux et Péricentre qui regroupe des pans de ville des quartiers Wolf-Wagner, Vauban-Neppert, Franklin et Briand.

Pratique :
des lieux pour s’informer

  • Pour s’informer sur le projet global de renouvellement urbain du Drouot : 

A la Maison de projet (67, rue de Sausheim) : permanence des élus, rencontres et rendez-vous réguliers, ateliers de concertation et lieu d’exposition. Permanences de la Ville de Mulhouse, les mardis, mercredis et jeudis de 14h à 17h.

  • Accompagnement
    des locataires des logements de m2A Habitat :

Secteur « Nouveau Drouot » : permanences dédiées aux locataires du « Nouveau Drouot » au 34, rue de l’Ill (loge du gardien), les lundis de 13h30 à 16h30 et mercredis de 9h à 12h. A partir du jeudi 18 octobre, visites à domiciles des agents de m2A Habitat.

Secteurs ancien Drouot et Chalindrey : permanences dédiées aux locataires de l’ancien Drouot et du secteur Chalindrey au 12, rue de Provence, du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30. 

Toutes les réponses à vos questions, en téléchargement ici 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Drouot : c’est parti pour 10 ans de renouvellement urbain !

  1. C’est très bien de vouloir réhabiliter le quartier mais en attendant n’oublier pas le quartier de l’autre coté (poubelles à l’extérieur du parc carré d’as non vidées depuis 15 jours idem pour le distributeur de Cani sac à l’angle de la rue Pflimlin)

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR