Hockey sur glace

« Continuer à se structurer »

Jeudi 9 février 2017 à 12h03 | A la une, Sports | Laisser un commentaire

« Continuer à se structurer »

A 48h du match face aux Corsaires de Nantes, les Scorpions de Mulhouse-Team Synerglace affichent une saison quasi parfaite et paradent en deuxième place du classement en D1. Entretien avec Christer Eriksson, manager général et entraîneur du club.

Deuxièmes du championnat, la saison se déroule bien pour les Scorpions…

Sportivement, ça se passe bien, pour le hockey majeur qui est visible, comme pour le mineur, en progression constante. C’est agréable ! Aujourd’hui, on essaie d’être le plus performant et d’innover pour le futur. Nous n’avons plus les problèmes de petits clubs et avons un encadrement performant. La formation, c’est notre quotidien, il faut continuer à travailler et tant mieux si on arrive à sortir deux ou trois futurs hockeyeurs d’excellent niveau !

Vous reprenez le poste d’entraîneur, après que Jan Prochazka vous ait quitté en cours de saison…

Oui, mais il faut souligner qu’il a fait du bon travail ! C’est atypique, car généralement cela arrive dans les moments où les choses se passent mal sportivement. Je prends le relais avec un très bon groupe, je ne dois pas sauver l’équipe et trouver un miracle, c’est un héritage qui n’est pas problématique.

Comment vous sentez-vous face à cette situation ?

Je n’ai pas paniqué ! C’est une solution intermédiaire jusqu’à la fin de la saison. Cela faisait un an et demi que je n’avais pas entraîné, j’étais un peu rouillé et j’ai dû reprendre mes marques mais je n’étais pas mal à l’aise, d’autant que j’avais travaillé avec Jan pour construire l’équipe. C’est une situation que je ne recherchais pas mais qui ne me déplaît pas. Cependant, ce n’est pas une solution durable et nous avons l’intention de chercher un nouvel entraîneur pour la saison prochaine.

Nombreux sont ceux qui vous voient déjà en Ligue Magnus, l’an prochain !

Nous devons continuer à nous structurer, la montée en Magnus est la conséquence d’une structuration et d’un bon fonctionnement. L’expérience du club fait que nous sommes prêts pour une montée et une installation durable en Ligue Magnus… Nous sommes l’un des clubs qui peut potentiellement monter cette année, mais il y en a cinq autres. Sportivement et structurellement, nous pouvons vivre en Magnus un ou deux ans, ensuite il faudrait avoir plus de moyens financiers et de fonctionnement. En travaillant tous main dans la main c’est fort possible, sans prendre de risque, ni faire d’investissement extraordinaire.

Le gros investissement de Synerglace en début de saison est un signal fort ?

Synerglace nous a permis de stabiliser nos moyens. Sur l’investissement pour l’équipe, nous sommes constants sur les quatre dernières années. Cela nous a permis d’avoir plus d’entraîneurs pour le hockey mineur et d’investir sur notre structuration, ce qui nous donne une grosse stabilité. Cette année nous avons aussi un partenariat avec Domial, qui nous aide beaucoup pour loger les joueurs.

Samedi, vous rencontrez Nantes, 11e équipe du championnat, comment abordez-vous cette rencontre ?

J’attends une belle performance, cela fait deux semaines que l’on n’a pas joué, on s’est beaucoup entrainés. Le changement d’entraîneur est fait, nous avons trouvé le rythme, j’attends un beau match. Aujourd’hui, les petites équipes battent les plus grandes, pour deux raisons : les gros baissent le rythme pour préparer les playoffs, les autres jouent le maintien. Bien sûr, nous allons chercher à gagner mais nous visons surtout le match de samedi dans un mois, car notre équipe est capable de faire quelque chose aux playoffs !

Samedi 11 février à 18h à la patinoire de Mulhouse. Plus d’infos sur scorpionsmulhouse.fr

Texte et photo Christophe Schmitt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Festival

Un week-end jeune et urbain

Mercredi 8 février 2017

Un week-end jeune et urbain
Le week-end des 18 et 19 février sera urbain, du côté de la plaine sportive de l’Ill ! La Ville de Mulhouse, l’association Kids Game Basket et la Radio ECN ont en effet concocté un riche programme fait de sports et de musique… Et c’est gratuit !
Un week-end jeune et urbain
« Aider les autres, c’est mon métier ! » Les aides à domicile de l'APA interviennent quotidiennement auprès des personnes âgées et fragilisées. Le point sur un métier qui recrute.

Vos prochaines

sorties