Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Conseil municipal des enfants : jours de vote dans les 24 écoles élémentaires | M+ Mulhouse

Conseil municipal des enfants : jours de vote dans les 24 écoles élémentaires

14 novembre 2018 à 17h44 par 6940

Les bambins de CM1 des 24 écoles élémentaires mulhousiennes sont passés aux urnes, en ce début de semaine, pour élire leurs 55 représentants qui siègeront au Conseil municipal des enfants. Reportage à l’école Louis Pergaud.   

Une page se ferme, une nouvelle s’ouvre. Après 18 mois de bons et de loyaux services, les 55 élus du Conseil municipal des enfants (CME) rendent leurs écharpes. En début de semaine, les enfants des 24 écoles élémentaires mulhousiennes étaient appelés aux urnes pour élire leurs nouveaux représentants. A l’école élémentaire Pergaud aux Coteaux, le directeur Patrick Heitzmann n’a pas fait les choses à moitié en organisant un scrutin comme un « véritable temps de citoyenneté » avec bulletins, urnes, promesses des candidats…

« Envie d’être candidat depuis les Présidentielles »

Après une campagne démarrée il y a quelques semaines, les huit candidats des classes de CM1 rivalisaient d’arguments pour briguer les trois sièges du CME. « J’ai eu envie d’être candidat depuis que j’ai vu les dernières élections présidentielles françaises », confiait Wassim, qui plaide pour des jeux et des toboggans dans la cour d’école. Pour Isra, si l’important « c’est d’améliorer la vie des enfants », l’essentiel réside surtout à « arrêter la pollution. » Autant de discours rafraîchissants, voire attendrissants, qui ne doivent pas faire oublier l’essentiel.

Marc-Antoine ValloriHuit candidats à l’école Pergaud pour trois sièges au Conseil municipal des enfants.

« Tout sauf un gadget »

« Le Conseil municipal des enfants est tout sauf un gadget, martèle Chantal Risser, adjointe au maire en charge de l’Education, accompagnée par la conseillère municipale Marie Corneille, déléguée aux Questions scolaires. C’est l’occasion pour les enfants de pouvoir s’investir dans la vie de la cité et d’apporter des idées, non seulement à l’échelle de leur quartier mais de toute la ville. » Et comme à Mulhouse, on a de la suite dans les idées, il est possible de poursuivre ce parcours citoyen après le CME, en rejoignant le Conseil des ados (11 à 13 ans), puis le Conseil des jeunes (14 à 23 ans), voire plus si affinités… « Cette année, pour la première fois, on va permettre à six sortants du CME de parrainer les nouveaux élus », précise Chantal Risser. Les 55 nouveaux membres du Conseil municipal des enfants seront officiellement installés le samedi 24 novembre prochain à 15h à l’Hôtel de ville, en présence du maire de Mulhouse Michèle Lutz.

Du travail de pro

Une mise en bouche solennelle avant le plat de résistance à l’occasion de la première séance de travail prévue la matinée du 8 décembre, qui amènera les enfants à intégrer, début 2019, une commission thématique au gré de leurs envies. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que l’on ne chôme pas du côté du CME, au regard des nombreuses actions réalisées, tel le travail mené par les 15 membres de la commission Vie à l’école lors de leur mandature 2016-2018. Le résultat ? Un livret de recueil de textes et un clip vidéo de 6 mn pour dire « Stop au harcèlement scolaire » (voir vidéo ci-dessous). Un travail au long cours, mené avec l’association O’zart Citoyen, et produit, pour la partie clip, par l’agence de communication audiovisuelle mulhousienne Carbone Café.

« Nous sommes fiers de nos réalisations et on a beaucoup appris lors de ces 18 mois passés au CME », confient avec le même sourire, Fawda, Francesca, Kamela et Irena. Leurs réalisations seront distribuées à l’ensemble des élèves de CM1 et de CM2 des écoles mulhousiennes, courant novembre, par les anciens élus du CME. Du travail de pro !

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR