M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Commerce : quand Bruxelles observe Mulhouse !   | M+ Mulhouse

Commerce : quand Bruxelles observe Mulhouse !  

11 juin 2019 à 17h07 par 1 3780

A l’instar de Douai ou de Neuchâtel, c’est au tour d’une délégation bruxelloise de faire une escale mulhousienne pour comprendre la dynamique du commerce du centre-ville.    

Les temps ont décidément bien changé. Dopé par les près de 500 enseignes ouvertes depuis 2011 et la baisse de 44% des locaux vacants sur la même période, le commerce du centre-ville mulhousien est désormais scruté à la loupe. Après l’article du quotidien britannique The Guardian, c’est au tour d’une délégation du hub.brussels de s’intéresser de près à « l’exemple mulhousien », selon les propres termes de Cécile Veyrié, starter coach au sein de ce vénérable service public belge en charge du développement commercial de centre-ville.

24 heures chrono

Au programme de ce marathon de 24h chrono dans la Cité du Bollwerk : des visites du centre-ville et des rencontres avec ceux qui font le commerce mulhousien pour « comprendre l’évolution et découvrir de nouveaux concepts ».

« Tout a commencé au Mapic à Cannes (Ndlr : Marché international de l’implantation commerciale et de la distribution), explique Cécile Veyrié. Nous avions une image plutôt sinistrée de Mulhouse. Or, en échangeant avec ses représentants, nous avons découvert une ville dynamique. Après avoir accueilli à Bruxelles une délégation mulhousienne en 2018 pour présenter notamment nos outils d’observation du commerce, nous nous sommes invités cette fois à Mulhouse ! »

Innovation

« L’idée est de leur faire découvrir des lieux atypiques, des concepts innovants et de les amener à échanger avec nos commerçants et les forces vives du centre-ville mais aussi de présenter la démarche globale mise sur pied à Mulhouse… », souligne Frédéric Marquet, manager du commerce mulhousien, en charge de guider la délégation belge aux côtés du service Attractivité commerciale et de Sophie Julien, directrice de l’association de commerçants Les Vitrines de Mulhouse. Les premières haltes à la sandwicherie La Gustantine ou au salon de thé Tilvist s’avèrent riche en enseignements et confirment une tendance lourde. A Bruxelles comme à Mulhouse, la réussite d’une enseigne est souvent affaire de passion…

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR