M+ supplément thématique : « Mulhouse, grandeur nature ! »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

C’est parti pour cinq semaines de Marché de Noël à Mulhouse | M+ Mulhouse

C’est parti pour cinq semaines de Marché de Noël à Mulhouse

24 novembre 2017 à 12h16 par 2 8173

Il y avait déjà du monde, ce vendredi à 10h, pour l’ouverture du marché de Noël. Durant près de cinq semaines, il va rythmer la vie du centre-ville mulhousien.  

S’il faudra attendre la tombée de la nuit pour plonger pleinement dans la féérie, le marché de Noël de Mulhouse a ouvert ce vendredi matin. « Le marché de Noël ? On adore ». Ce groupe de lycéennes ne boudait pas son plaisir de retrouver le rendez-vous mulhousien de cette fin d’année et vrai temps fort touristique avec 1,5 million de visiteurs attendus, jusqu’au 27 décembre. Démarré en douceur à très précisément 10h, le marché de Noël va rythmer la vie du centre-ville mulhousien ces cinq prochaines semaines.

Place de la Réunion mais pas que…

Point névralgique des festivités, la place de la Réunion, drapée de l’étoffe Acanthus festis, création 2017 signée Marie-Jo Gebel, accueille une kyrielle de cabanons – qui prennent également place autour du temple Saint-Etienne – pour se restaurer, boire, se poser et trouver la bonne idée de cadeaux de Noël. Immanquables dans ce florilège de propositions : la grande roue, les chalets de la création locale et du Père Noël, les boutiques de Noël (rez-de-chaussée de l’Hôtel de ville et salle des Adjudications mais aussi et, c’est une première française (!), la possibilité de faire un selfie panoramique de Noël à plus de 60 m de haut sans quitter le… sol. Buzz en vue.

Catherine Kohler

Le marché de Noël de Mulhouse ne se limite pas à la place de la Réunion, avec une rue des Cordiers gourmande, une Cour des Maréchaux investie par la patinoire de l’association des commerçants Les Vitrines de Mulhouse ; le Musée de l’impression sur étoffes qui propose le plein de cadeaux dans sa boutique…

Stuwa de Noël

En chiffres

  • 92 chalets
  • 10 km d’étoffes imprimées
  • 13 km de guirlandes lumineuses
  • Une grande roue de 38m de haut
  • 70 sapins
  • 1,5 million de visiteurs attendus

Et bonne nouvelle pour toutes celles et ceux qui se posaient la question : après avoir cartonné, l’an passé, dans les anciens locaux du Bistrot d’Oscar, la Stuwa de Noël, imaginée par l’équipe de La Guinguette d’Illfuth, est reconduite. L’occasion de prendre un chocolat ou une pâtisserie maison dans une ambiance hors du temps. Mais à quel emplacement ? Rendez-vous pour le savoir sur la  page Facebook de La Guinguette d’Illfurth. Mais comme chez M+, on aime (un peu) percer les secrets de Noël, on vous donne une petite indication : la Stuwa de Noël va ouvrir au Rebberg, non loin de la gare.

 

Marché de Noël de Mulhouse, jusqu’au mercredi 27 décembre, tous les jours de 10h à 20h, sauf les dimanche 24 décembre de 10h à 18h, lundi 25 décembre fermé, mardi 26 décembre de 12h à 20h et mercredi 27 décembre de 10h à 18h.

+ d’infos et le programme des animations sur www.noel-mulhouse.frFacebook

A voir aussi la vidéo des coulisses de Noël, signée M+

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

3 réponses à “C’est parti pour cinq semaines de Marché de Noël à Mulhouse

  1. La fête familiale, populaire ou chrétienne de Noël pourrait devenir une grand-messe du capitalisme consumériste. Si ce n’est pas déjà le cas. Les vitrines, les guirlandes et les publicités de Noël sont là un peu plus tôt chaque année, préparant l’avalanche de cadeaux et le festin presque malsain des 24 et 25 décembre. Sans compter les guirlandes clignotantes, que les plus pessimistes voient comme un gaspillage d’énergie presque annonciateur de la fin du monde.

    Certains en viennent à détester les fêtes de Noël, à se sentir prisonniers d’une fête commerciale qui les oblige à jouer les familles parfaites et à échanger des cadeaux pleins d’hypocrisie mais vides de sens. On n’offre plus pour fêter Noël, on fête Noël pour offrir. On ne se retrouve plus par plaisir mais par tradition, presque par obligation, dans une débauche de consommation que n’auraient pas renié les puritains américains du 17ème siècle!

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR