Suivez-nous :
Avec 8,6 millions de passagers, l’EuroAirport vole de record en record | M+ Mulhouse

Avec 8,6 millions de passagers, l’EuroAirport vole de record en record

17 janvier 2019 à 17h15 par 1 3320

Avec une croissance annuelle de près de 9%, l’EuroAirport a enregistré 8,6 millions de passagers en 2018. Un nouveau record qui l’amène à repenser l’infrastructure de son terminal.  

C’est le (beau) refrain de début d’année : l’EuroAirport signe un nouveau record historique avec 8,6 millions de passagers enregistrés en 2018, soit une hausse annuelle de 8,7 %. « Un résultat supérieur à la moyenne des aéroports européens », rappelle Matthias Suhr, directeur de l’EuroAirport, qui dessert plus de 100 destinations dans 30 pays en vols directs – dont les principaux hubs européens permettant des liaisons intercontinentales.

De Londres à Palma

Marc-Antoine Vallori

Si le Top 3 des destinations les plus prisées reste identique à l’an passé avec Londres (735 247 passagers), Amsterdam (440 776 passagers) et Berlin (430 942 passagers), on retiendra également que la Catalogne tient la dragée haute des vols plébiscités, avec respectivement 356 545 et 343 280 voyageurs pour Barcelone et Palma de Majorque. À la 6 et 7e place des vols les plus prisés, Istanbul (+12,5 % de trafic passagers) et Pristina (+19,4 %) affichent les plus fortes croissances. « Au même titre que Louxor et Hurghada en Egypte, on assiste à la reprise du marché turc », commente Matthias Suhr.

Wizz Air et Lufthansa, derrière EasyJet

Si EasyJet confirme son hégémonie avec près de 60% de parts de marché (+7,5% en un an), des compagnies s’affirment désormais comme incontournables, à l’image de Wizz Air (+37,8% en un an) et de Lufthansa (+11,1%), qui se retrouvent sur le podium 2018.

Devant son succès actuel et les projections qui tablent sur 9 millions de passagers en 2019, malgré les incertitudes liées notamment au Brexit, l’EuroAirport se trouve aujourd’hui dans la nécessité d’adapter l’infrastructure de son terminal, au regard de la croissance du trafic passagers.

Un nouveau terminal en 2025-2026

Marc-Antoine Vallori

« Notre terminal actuel de 10 000 m², mis en service en 2000, a une capacité de 6 à 8 millions de passagers annuels, nous sommes en phase d’études pour l’agrandir de 30%, souligne Frédéric Velter, le directeur adjoint. L’investissement total se situe aux alentours des 250 millions d’euros (sur fonds propres et avec des emprunts) pour une mise en service à l’horizon 2025-2026. Toujours dans l’optique d’améliorer la qualité de service, l’EuroAirport poursuit son plan triennal, débuté en 2018, qui verra notamment l’ouverture, l’an prochain, de quatre portes d’embarquement supplémentaires et la rénovation de la zone arrivée des voyageurs.

Raccordement ferroviaire

Enfin, le projet de raccordement ferroviaire de l’EuroAirport (4 trains par heure et par sens, au départ de Mulhouse) suit son cours avec la phase d’études, qui se poursuit après une grande concertation publique menée en octobre dernier (lire notre article).

« Nous sommes dans une logique de desserte de proximité, les TGV ne s’arrêteront pas à l’EuroAirport, rappelle Matthias Velter. Il s’agit de faciliter les déplacements du quotidien dans la région, de Bâle à Mulhouse, en offrant des alternatives à la voiture et de délester l’autoroute A35. Le raccordement ferroviaire ne générera pas plus de 4% de passagers supplémentaires à l’EuroAirport ».

Une manière, pour la direction de l’EuroAirport, d’affirmer son engagement pour le maintien de « l’équilibre environnemental, social et économique ». Toutes activités confondues (vols commerciaux, fret, industrie), l’EuroAirport, c’est aujourd’hui 120 entreprises sur le site et 6 000 emplois directs (26 000 postes avec les emplois indirects) pour quelque 1,6 milliard d’euros générés par an.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR