M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Attractivité : une charte pour aller plus loin, ensemble | M+ Mulhouse

Attractivité : une charte pour aller plus loin, ensemble

16 mars 2018 à 15h43 par 1 8020

Acteurs économiques, politiques, culturels… Motoco était the place to be, jeudi 15 et vendredi 16 mars, à l’occasion du lancement par m2A et la CCI, de la démarche Mulhouse Alsace Attractiv’, visant à promouvoir l’attractivité de l’agglomération mulhousienne.

Rassembler les acteurs du territoire, afin de partager des expériences pour, au final, renforcer l’attractivité du Sud-Alsace et plus particulièrement de l’agglomération mulhousienne, c’est l’objectif de Mulhouse Alsace Attractiv’, une démarche lancée par m2A en lien avec la CCI Alsace. Concrètement, des dizaines d’acteurs économiques mais aussi des secteurs culturel et sportif se sont rassemblés à Motoco, ces jeudi et vendredi. Au programme de ce que l’on pourrait assimiler à un colloque pour l’attractivité, des témoignages, tables rondes, ainsi que la signature d’une charte d’engagement pour l’attractivité de l’agglomération mulhousienne.

« Fédérer pour avancer ensemble »

« L’objectif est d’unir et fédérer les énergies qui sont autour de nous pour avancer ensemble », expose Fabian Jordan, le président de m2A, sensible à l’intérêt de faire travailler les acteurs ensemble pour obtenir de meilleurs résultats : « Nous voulons faire venir des entreprises à Mulhouse et dans son agglomération, mais aussi que nos 279 000 habitants se reconnaissent dans leur territoire. » Autre président, même discours : « Nous devons mettre en place un vrai climat d’envie, les gens montent des entreprises là où ils se sentent bien », complète Gilbert Stimpflin, le président de la CCI Alsace.

Démarche à long terme

Voilà pour le concept et pour les deux jours de réjouissances rassemblant politiciens, chefs d’entreprises, directeurs de musées et même un… globe-trotter ! Plus concrètement et, logiquement, cette démarche ne s’achèvera pas à l’issue de ces deux jours. « Nous voulons installer une démarche dans le temps, avec une logique de marketing. Le monde économique attend qu’on puisse lui donner un écosystème qui le rassure, expose Laurent Riche, vice-président de l’agglo délégué à l’Attractivité économique. Il faut prendre en compte l’existant et commencer par dialoguer. Dans environ un mois, nous allons lancer des groupes de travail autour de huit thématiques : emploi, sport, culture, échanges transfrontaliers, services aux habitants…  Enfin, à l’automne, nous examinerons comment fédérer ces énergies, ce qui permettra peut-être de déboucher sur une initiative comme un club de partenaires ou une marque. »

Mutualisation de compétences

Une fois cette partie théorique achevée (m2A et la CCI se feront accompagner par un cabinet conseil), viendra le temps de l’action. « Nous sommes en horizontalité et fédérons tout le monde, pour que chacun soit ambassadeur », poursuit Fabian Jordan. Et ceci au sens large, puisque les autres élus du Sud-Alsace, hors m2A, sont aussi invités à participer à la démarche. « Vu de Paris ou de l’Europe, m2A n’est pas grand-chose, poursuit Laurent Riche. Nous devons développer tous nos atouts pour pouvoir prospérer. » Un développement qui passera certainement et, comme souvent par « la mutualisation de compétences dans une bonne intelligence, et pour cela, nous n’avons pas besoin de beaucoup de budget », conclut Gilbert Stimpflin.

+ d’infos sur www.mulhouse-alsace.fr

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , ,

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR